Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Communiqué du Bureau politique




Communiqué du Bureau politique
Le Bureau politique de l’USFP a tenu, lundi, sa réunion hebdomadaire consacrée à l’examen de nombreux points relatifs aux concertations politiques au sujet des élections, aux développements du paysage politique et syndical, aux préparatifs en cours pour la tenue du Congrès de la Jeunesse ittihadie et au suivi des Congrès provinciaux et des secteurs nationaux.
Après avoir pris acte du rapport présenté par le Premier secrétaire, Driss Lachgar, les membres du Bureau politique ont réitéré ce qui suit :
1-Le soutien total à l’action militante de la Coalition civile pour l’application de l’article 19 qui a appelé à la tenue hier d’une manifestation de protestation suite aux déclarations du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, et qui reflètent le mépris de la dignité de la femme et consolident la vision rétrograde à son égard.
Les propos tenus par le chef du gouvernement sont en totale contradiction avec les principes  contenus dans la Constitution qui stipulent l’égalité, la parité, le respect des chartes et des conventions internationales dans le domaine des droits de l’Homme et l’égalité entre les sexes, en plus de tous les engagements approuvés par le Maroc en la matière.
Les membres du Bureau politique ont, par ailleurs, mis en garde contre la persistance dans la propagation d’une culture rétrograde visant à conquérir les voix électorales de quelques catégories sociales. Et ce, en opposition avec la responsabilité d’édifier un Etat civil et moderne dont Benkirane et son parti doivent s’acquitter, tant que celui-ci est à la tête d’un gouvernement de coalition qui œuvre dans un cadre constitutionnel moderniste et dans un pays qui a réalisé bien des acquis dans le domaine des droits des femmes, et qui ne doivent en aucun cas être remis en cause.
Le Bureau politique a appelé l’ensemble des partis politiques, des organisations syndicales et des associations de la société civile à soutenir les actions de militantisme des mouvements féminins modernistes en vue de contrer le danger de la régression, du sous-développement  et de claustration que ne cesse de défendre le chef du gouvernement exploitant par là  sa position officielle afin de violer les principes de la Constitution et les constantes de la Nation dont le choix démocratique vient en tête, ainsi que les engagements du Maroc sur la scène internationale.
 2- Les concertations politiques, qui ont débuté sur les prochaines élections, doivent être approfondies et se soustraire aux généralités, pour qu’elles se convertissent en un vrai dialogue entre les principales parties composant le paysage politique marocain, et ce en vue de parvenir à des lois et des mesures qui seraient à même de mener notre pays vers des élections transparentes permettant de dégager une représentativité crédible, et répondant aux aspirations démocratiques du peuple marocain et aux grands défis auxquels fait face notre pays à tous les niveaux : provincial, régional et national.
Dans ce sens, le Bureau politique a convenu de poursuivre le débat, l’étude et l’analyse de toutes les questions contenues en parfaite coordination entre les deux partis dans le communiqué commun avec le Parti de l’Istiqlal pour l’élaboration d’une vision commune des lois et des projets proposés à tous les niveaux : listes électorales, mode de scrutin, et toutes les lois régissant les opérations électorales, les conseils communaux, régionaux et les Chambres professionnelles, et la Chambre des conseillers.
3- Le Bureau politique enregistre avec fierté le succès des congrès provinciaux de Rabat, de Casablanca, de Meknès et de Sidi Slimane, considérant que le parti poursuit son avancée avec détermination pour le parachèvement de la décision prise à ce propos par la Commission administrative. Le Bureau politique a convenu de poursuivre son action dans ce sens en vue d’assurer un succès probant aux congrès provinciaux qui restent à tenir avant la fin du mois sacré de Ramadan.
Et en exécution de la décision de la Commission administrative concernant le congrès de la Chabiba ittihadia prévu pour fin juin en cours, et vu l’impossibilité de s’en tenir à ce délai, les secrétaires régionaux ont décidé à l’issue d’une réunion tenue récemment de son organisation pour les 5 et 6 juillet 2014. Le Bureau politique fait appel, à ce propos, à toutes les militantes et à tous les militants dans toutes les provinces et les régions pour une forte mobilisation en vue de réussir ce grand rendez-vous de militantisme.
Et dans le cadre des mêmes chantiers organisationnels, il a été décidé de poursuivre soutien et appui à l’Organisation des femmes ittihadies et à la tenue des congrès et réunions des différents secteurs.

Mercredi 25 Juin 2014

Lu 687 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs