Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Communiqué du Bureau politique : L’USFP exprime son entière solidarité avec les mouvements légitimes de protestation que connaît notre pays




Après avoir pris acte de l’exposé fait par le Premier secrétaire du parti, Driss Lachguar, et examiné l’ensemble des points inscrits à l’ordre du jour, le Bureau politique, réuni le 2 novembre courtant, affirme ce qui suit :
1-Il salue la Lettre Royale adressée dans le cadre de la commémoration du cinquantenaire de l’enlèvement et de l’assassinat du martyr Mehdi Ben Barka. Ce message met en exergue la personnalité du martyr et le respect  dont elle jouit auprès de l’institution monarchique et de tous les Marocains 
2- Exprime sa fierté et considération aux leaders et représentants des partis politiques, des syndicats, des organisations des droits de l’Homme, des associations de la société civile, des Ittihadi(e)s, des citoyennes et citoyens qui ont participé massivement à la manifestation organisée par l’USFP lors de la Journée de la Fidélité le 29 octobre 2015 à Rabat sous le thème : «La vérité censurée un demi-siècle durant». 
3- Salue les activités organisées par la Chabiba ittihadia à l’occasion de la commémoration de cet événement, notamment le sit-in organisé devant le siège du CNDH pour réclamer la vérité sur l’assassinat du martyr et l’université d’étude tenue en cette occasion en vue de renforcer la formation militante et cognitive des membres de la Chabiba, pour rester fidèle à la mission éducative du martyr Mehdi Ben Barka et donc de former les générations du Maroc de la démocratie et de la liberté.
4- Met en valeur la manifestation organisée par la famille du martyr Mehdi Ben Barka avec un soutien total du secrétariat du parti en France, et exprime sa solidarité avec la petite famille du martyr et tous les membres de sa famille.
5- Prend acte de la promesse tenue par le CNDH au Bureau politique, à propos de la diffusion d’un rapport complet sur la disparition forcée et comportant des vérités sur l’affaire du martyr Mehdi Ben Barka, tout en considérant que cette initiative qui sera soumise à une évaluation, peut constituer une avancée dans le traitement des dossiers des droits de l’Homme en suspens, et qui doit respecter tous les principes et les mécanismes de la justice transitionnelle.
6- Considère que le 40ème anniversaire de la Marche Verte constitue une opportunité pour évaluer tous les sacrifices du peuple marocain en vue de préserver son intégrité territoriale, réaliser des progrès pour le développement des provinces sahariennes, mettre en place des bases de la régionalisation avancée et construire la démocratie qui ne peut se réaliser dans un climat qui favoriserait la politique de rente, l’utilisation de l’argent sale visant à falsifier les échéances électorales et la pratique démocratique.
7- Annonce  l’organisation par le parti  à cette occasion d’une conférence internationale pour mettre en relief les différents volets historiques, juridiques, politiques et sociaux qui confortent le droit du Maroc à la récupération de ses provinces sahariennes et à la préservation de son intégrité territoriale pour faire face aux desseins de partition.
8- Exprime  son entière solidarité avec les mouvements légitimes de protestation que connaît notre pays et en particulier  dans les villes du Nord en vue de dénoncer la hausse injustifiée du coût de l’eau et de l’électricité, tout en précisant que ces mouvements ne peuvent être assimilés au chaos, ou Fitna comme les a qualifiés le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane.  Sachant qu’à la mauvaise gestion incombant à la société responsable de ces hausses s’ajoute l’implication du gouvernement qui a adhéré à la nouvelle grille de tarification de la consommation de l’énergie électrique.
9- Fustige la politique impopulaire du gouvernent et qui s’est de nouveau  et tout aussi clairement manifestée à travers la loi de Finances 2016 tant pour ce qui est de la hausse des impôts touchant  différentes  couches sociales  qu’en ce qui concerne la poursuite du processus de libéralisation des prix des produits de première nécessité, ou le gel des salaires, la réduction du taux d’emploi ou encore la tendance de la part de ce même gouvernement à se soustraire  aux rôles économiques et sociaux de l’Etat et à sa responsabilité envers la société, ce qui augure d’une paupérisation grandissante des couches populaires tout en allant vers le sens des intérêts capitalistes  et ceux des catégories tirant profit d’un système fait de rente, de prévarication et de monopole.
10 - Annonce la préparation de la réunion de la Commission administrative et du Conseil national prévue pour le 14 novembre prochain en vue d’évaluer la conjoncture politique qui prévaut dans le pays ainsi que la situation du parti et de prendre les décisions appropriées que dicte l’étape actuelle au niveau politique et organisationnel. 

Mercredi 4 Novembre 2015

Lu 878 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs