Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Communiqué conjoint USFP-UMT




Communiqué conjoint USFP-UMT
L’UMT et  l’USFP ont tenu jeudi 21 février à Casablanca une réunion sous la présidence du secrétaire général de l’UMT, Miloud Moukharek et du Premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar.
Les responsables de l’UMT et de l’USFP ont qualifié cette rencontre d’historique  et de symbole fort du militantisme qui consolide la lutte commune, menée depuis des décennies, et  qui  trouve son origine  dans le mouvement national d’indépendance.  Cette lutte exige aujourd’hui, plus que jamais,  d’être rappelée en vue d’établir une analyse commune des affaires du pays et d’avoir les mêmes positions pour défendre, particulièrement, les acquis de la classe ouvrière et ceux du peuple marocain en général. Ces acquis qui ont été réalisés grâce aux nombreux sacrifices consentis par les forces progressistes, démocratiques et ouvrières et qui ont immunisé le pays et garanti sa stabilité. Après une analyse minutieuse du contexte international et maghrébin et de la situation dans le monde arabe marquée par un grand dynamisme porteur de nombreuses promesses démocratiques, les deux parties ont convenu  d’ouvrir une nouvelle page dans leurs relations basée sur une réflexion rationnelle en vue d’unir les forces  populaires et celles de la gauche qui ont toujours été un allié historique de la classe ouvrière. Une nouvelle page qui sera marquée également par le renforcement du front militant sur le terrain et au niveau des organes  à travers une coordination permanente et l’institutionnalisation des rencontres.
Le besoin du pays aux deux  expressions politique et syndicale des forces populaires se soutenant les unes les autres pour la réalisation de leurs revendications  relatives à la démocratie, à la légalité et aux droits sociaux, est aujourd’hui une nécessité civilisationnelle  et sociétale dépassant les exigences conjoncturelles d’équilibre  au sein de la société  afin que ce dernier ne balance pas au détriment de l’autre. Ce qui est de nature à consolider la scissiparité, la division et la catégorisation dans leurs manifestations les plus abjectes.  
Pour tout cela, les deux parties estiment qu’il est nécessaire, à court terme, de mettre en application cette coordination dans l’institution législative entre les deux groupes à la deuxième Chambre, ainsi que dans le Conseil économique et social et la création d’une commission commune pour la mise en œuvre de cette coordination à tous les niveaux.
Vu l’importance symbolique du premier Mai, l’UMT et l’USFP ont décidé de donner aux festivités de cette fête une nouvelle image.  

Libé
Lundi 25 Février 2013

Lu 414 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs