Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Commémoration du 40ème jour du décès d’Ahmed Zaïdi




Rabat

La famille et les amis de feu Ahmed Zaïdi ont commémoré, vendredi soir au Théâtre Mohammed V de Rabat, le 40ème jour du décès de ce dirigeant socialiste.
Cette cérémonie qui s'est déroulée en présence notamment du chef du gouvernement, de membres de l’Exécutif, de dirigeants de partis politiques, d'intellectuels et de journalistes a été marquée par des témoignages louant les qualités humaines et les compétences professionnelles dont le défunt avait fait montre tout au long de son parcours politique et médiatique. 
Prenant la parole à cette occasion, Abdelali Doumou, membre du Bureau politique de l'USFP et ami du défunt, a mis en exergue le parcours politique d’Ahmed Zaïdi ainsi que les qualités qui lui étaient reconnues, telles que l'écoute de l'autre, la fidélité à ses principes, son dévouement et  son abnégation dans la défense des intérêts du pays, ou encore son esprit démocratique.
De son côté, le journaliste Khalid Mechbal a fait la lumière lors de cette cérémonie, organisée sous le signe "La valeur de la fidélité", sur le parcours professionnel de feu Ahmed Zaïdi en tant que journaliste et présentateur du journal télévisé à la radiotélévision marocaine (RTM) à partir de 1974.
Outre l'homme politique et le journaliste, le défunt a été présent en tant que père de famille à travers le témoignage de son fils Said, qui a salué l'esprit de solidarité dont ont fait montre la classe politique et la société marocaine suite à la disparition tragique de son père.
La cérémonie a été marquée aussi par la projection d'un documentaire sur la vie du défunt comprenant des extraits de ses interventions à la télévision, au Parlement et lors des meetings du parti outre des témoignages touchants de plusieurs de ses collègues, d'élus locaux de la commune Charrat et d'amis d'enfance du défunt.

Laâyoune

Une cérémonie commémorative du quarantième jour du décès de l'ancien président du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, Ahmed Zaïdi, a été organisée, vendredi à Laâyoune, en présence des militants du parti dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra ainsi que de responsables politiques et syndicaux.
Intervenant lors de cette cérémonie, organisée au siège de l'Organisation démocratique du travail (ODT), Rachid Abidar, membre de la Commission administrative du parti, a mis en exergue les qualités humaines et professionnelles dont le défunt avait fait montre tout au long de son parcours en tant que journaliste et homme politique.
M. Abidar a également fait savoir que le regretté Ahmed Zaïdi était connu pour ses nobles qualités, telles que le sens de l'écoute, le respect des principes, l'abnégation dans la défense des intérêts nationaux et son esprit démocratique.
Abondant dans le même sens, les différents participants ont mis en avant les valeurs de feu Ahmed Zaïdi, qui, à leurs yeux, était toujours imprégné de sagesse et de sérénité, ajoutant que le défunt mettait l'intérêt public au-dessus de tout intérêt personnel.
Ils ont, dans ce sens, assuré que le défunt a joué un rôle essentiel dans le déclenchement des débats autour des questions ayant trait aux médias, soulignant que le regretté avait joué un rôle de premier plan dans ce domaine puisqu'il a été d'un grand soutien dans toutes les questions relatives à la presse et aux journalistes lorsqu'il accomplissait son rôle législatif au sein du Parlement.
La cérémonie a été marquée, par ailleurs, par la projection d'un documentaire sur la vie du défunt comprenant des extraits de ses interventions à la télévision, au Parlement et lors des meetings du parti, outre des témoignages émouvants de plusieurs de ses collègues, d'élus locaux de la commune de Charrat et d'amis d'enfance.

Khouribga

En commémoration du quarantième jour du décès du dirigeant socialiste Ahmed Zaïdi, dimanche 9 novembre 2014, et du 39ème anniversaire de l’assassinat du martyr Omar Benjelloun, une cérémonie a été organisée,  vendredi 19 décembre 2014, à la Chambre de commerce de Khouribga, par la Section provinciale de l’USFP de Khouribga, en présence de Younès Moujahid, membre du Bureau politique, des secrétaires des sections locales, des militants socialistes, des sympathisants et de plusieurs autres invités.
Cette cérémonie a été l’occasion pour les intervenants dont Driss Salek, Secrétaire provincial du parti de la Rose à Khouribga, et d’autres militants de relater le parcours professionnel, politique et parlementaire de feu Ahmed Zaïdi, tout en rappelant les qualités du défunt qui jouissait du respect et de la considération de tous ceux qui l’ont connu de près ou de loin, et de rappeler aussi ses qualités de militant qui a su mener des actions politiques avec noblesse.
Le même hommage a été rendu au martyr de la liberté, Omar Benjelloun, assassiné, il y a           39 ans, par des obscurantistes  endoctrinés par la haine et au nom de la religion, pour éradiquer la pensée ittihadie.
Mais, l’USFP s’en était bien sorti, pour tracer la voie de la pensée démocratique socialiste et ériger le chemin de la liberté pour toutes les générations qui ont succédé au défunt Omar.
L’occasion a été aussi pour les militants présents de débattre de la problématique des partis politiques au Maroc dans l’encadrement du citoyen et la mauvaise implication, telle que constatée aujourd’hui, dans la gestion des affaires publiques.
Par ailleurs, il a été procédé à la lecture de la fatiha à la mémoire de ces deux martyrs ainsi que celle de l’une des grandes étoiles de la scène artistique nationale, Mohamed El Bastaoui, natif de Khouribga, décédé mercredi dernier à l’hôpital militaire de Rabat.
L’organisation de telles cérémonies par la famille ittihadie a pour objectif aussi de rappeler à l’actuelle et aux futures générations, que c’est grâce à tous les martyrs et militants socialistes et progressistes qui avaient souffert de détention et d’exil, lors des années de plomb, que les choses se sont améliorées aujourd’hui, pour vivre dans la sérénité et s’enorgueillir d’avoir cette liberté d’expression, inexistante autrefois.



 

Farid Barigo et MAP
Lundi 22 Décembre 2014

Lu 627 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs