Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Commémoration des soulèvements du 16 août à Oujda et du 17 août 1953 à Tafoughalt : Deux événements majeurs dans la lutte pour l'indépendance




Commémoration des soulèvements du 16 août à Oujda et du 17 août 1953 à Tafoughalt : Deux événements majeurs dans la lutte pour l'indépendance
Le peuple marocain a célébré, hier lundi, l'anniversaire des soulèvements du 16 août à Oujda et du 17 août 1953 à Tafoughalt, deux événements majeurs dans l'épopée glorieuse de la lutte pour la liberté et l'indépendance nationale.
La célébration de ces deux événements s'inscrit dans le cadre de la commémoration du 57ème anniversaire de la glorieuse Révolution du Roi et du Peuple. Ils constituent, en effet, une page rayonnante de l'histoire contemporaine du Royaume, reflétant la grandeur du peuple marocain et sa soif pour la liberté, illustre l'héroïsme, les sacrifices des habitants de l'Oriental et leur mobilisation autour du glorieux trône alaouite pour la défense de la souveraineté nationale.
Le soulèvement du 16 août 1953, qui a été mené par des nationalistes de l'Oriental, a permis à cette région d'entrer dans l'histoire par la grande porte. Cette région est devenue ainsi l'une des forteresses nationales, les plus résistantes face aux forces de l'occupant, qui voulait la voire soumise, indique un communiqué du Haut Commissariat des Anciens Résistants et Membres de l'Armée de Libération.
Déterminées à mettre fin à l'occupation et à insuffler un nouvel élan au mouvement nationaliste en gestation dans les autres régions, les populations de l'Oriental ont voulu, à travers cette révolte, montrer qu'elles n'allaient jamais baisser les bras face aux manœuvres viles de l'occupant, et exprimer leur attachement indéfectible à Feu SM Mohammed V.
Tafoughalt a connu, à son tour, des manifestations populaires spontanées, exprimant la solidarité profonde des jeunes de la région et leur engagement contre l'autoritarisme et la tyrannie des colonisateurs.
Selon le Haut Commissariat des Anciens Résistants et Membres de l'Armée de Libération, le but de la célébration de cette date glorieuse est de mettre en exergue le parcours de la lutte nationale et faire valoir les chapitres de l'épopée de la lutte nationale pour préserver le patrimoine historique national et la mémoire collective du peuple marocain.

MAP
Mardi 17 Août 2010

Lu 1106 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs