Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Commémoration des attentats du 16 mai 2003 : La mobilisation contre le terrorisme demeure de mise




Commémoration des attentats du 16 mai 2003 : La mobilisation contre le terrorisme demeure de mise
16 mai 2003:  une série de cinq attentats terroristes secouent Casablanca mettant un terme définitif à cette exception marocaine faite d’ouverture,de tolérante et de stabilité.
Ces attentats qui ont été commis quelques jours après des attaques visant des intérêts occidentaux à Riyad en Arabie Saoudite, furent perpétrés par une dizaine d’islamistes radicaux originaires du bidonville Thomas et ont fait 41 victimes et une centaine de blessés.
Visant des lieux soigneusement symboliques : un hôtel et un restaurant accueillant des clients étrangers, le bâtiment de l’Alliance israélite et le cimetière juif de la ville ainsi que le consulat de Belgique, ces tragiques évènements nous ont permis de découvrir que nous étions en péril d’aveuglement, comme disait Edwy Plenel, dans un texte fort et poignant, intitulé « La solitude du guetteur », et que nous étions menacés de ne plus savoir ce qui nous arrivait, ni ce qu’on avait fait de nous.
Ce n’est donc qu’une année plus tard que le ministre de la Justice d’alors rendra publiques ses premières statistiques : depuis les attentats, les tribunaux ont inculpé 2.112 islamistes et prononcé 903 condamnations définitives dont 17 peines de mort.
Les neuf années de lutte acharnée contre le terrorisme qui se sont écoulées depuis lors nous ont certes permis de jouir d’une stabilité et d’une quiétude que certains pays des alentours n’ont pu avoir malgré un déploiement de forces sans égal et des sacrifices financiers importants.
En neuf ans, le courage et la volonté de vivre nous ont donc permis de vaincre le signe indien, même s’ils ne pouvaient, à eux seuls, venir à bout de la lâcheté et de la méchanceté de ceux qui commettent pareilles forfaitures.
Une situation que les avancées réalisées en matière de droits de l’Homme par notre pays ont confortée autant que les tableaux de chasse qui ont égrené la longue lutte que les services de sécurité ont menée contre ce genre de crimes abjects. Pour jauger de l’importance des moyens déployés et des efforts consentis dans ce cadre, il suffit de se rappeler le nombre d’arrestations qui ont fait suite aux attentats de Casablanca et depuis lors. Les plus récentes d’entre elles remontent d’ailleurs à samedi dernier. Ce qui prouve que l‘hydre intégriste est toujours là, tapie quelque part et prête à commettre le plus abject et le plus vil des actes : celui de donner la mort à autrui sans raison ni justification valables.
La mobilisation et la vigilance demeurent donc toujours de mise.

L.M
Mercredi 16 Mai 2012

Lu 3215 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs