Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Comme chaque été, plusieurs quartiers souffrent du manque d’eau potable : Quand Ouazzane a soif …




Et rebelote, car, malheureusement, la  ville connaît ce problème chaque été. Le même scénario se répète du fait de l’obstruction des conduites d’eau potable.  Femmes et enfants, assoiffés,  descendent  dans les rues. Ils cherchent au moins à se désaltérer car ils ne pourront pas se payer le luxe de se laver. Cette rupture dure parfois  plus de trois jours consécutifs. Les maladies liées à l’hygiène ne manquent évidemment pas de faire leur apparition.  Livrés à eux-mêmes et conscients de leur précarité sociale, ils mettent en doute la politique de proximité qui demeure lettre morte.  Ils  se posent des questions quant à la lenteur de la réaction des responsables. Ils ont fini par être reçus par le gouverneur sans que le problème ne soit pour autant résolu.
Selon le responsable de la section d’une ONG,  Noureddine Hridou,   et  en prime cette année, la rupture de la distribution d’eau est due au fait que  le responsable de la collecte des quittances d’eau ne s’est pas acquitté auprès de l’ONEP de la somme de 34 millions de centimes dus. Les habitants sont ainsi pris en otages. 
Il faut signaler au passage que la région n’est pas laissée pour compte. Elle a bénéficié en  2006 de plusieurs projets dans ce sens. Ces projets concernent la production d’eau dont le coût global s’élève à 105 millions de DH visant l’amélioration de l’alimentation en eau potable. Ils concernent également la distribution d’eau  dont le coût s’élève à 9 millions de DH portant sur la réhabilitation et le renforcement des installations de distribution d’eau.
Et pourtant, l’eau manque toujours. Les  habitants continuent à souffrir cruellement de cette situation.

N.MOUNIR
Vendredi 8 Juillet 2011

Lu 591 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs