Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Combats de rue, engins explosifs et snipers ralentissent l'avancée des antijihadistes à Syrte

Le port, l’aéroport international, une importante base aérienne et un hôpital ont cependant été repris ces derniers jours




Les forces progouvernementales libyennes avançaient prudemment lundi dans Syrte, rue après rue, pour éliminer les snipers et désamorcer les engins explosifs du groupe jihadiste Etat islamique (EI) qui oppose une résistance féroce dans son fief en Libye.
Après avoir rapidement progressé dans leur offensive pour reprendre cette ville du centre-nord, les forces fidèles au gouvernement d'union nationale (GNA) peinent depuis dimanche à avancer dans la zone résidentielle où sont retranchés les jihadistes, selon un correspondant de l'AFP accompagnant les pro-GNA.
Soutenues dans leur opération par l'aviation et l'artillerie lourde, les troupes du GNA se trouvent désormais aux entrées de cette zone de 5 km2 qu'elles assiègent et qui s'étend du centre de la ville côtière jusqu'à la mer, au nord.
Face aux francs-tireurs déployés sur les toits et aux engins explosifs disséminés, les forces pro-GNA se déplacent avec prudence, que ce soit dans les rues ou en entrant dans les maisons dans lesquelles se cachent parfois les jihadistes.
L'une des principales armes des jihadistes est l'attaque suicide: dimanche, trois attentats suicide à la voiture piégée ont fait un mort et quatre blessés parmi les forces loyalistes.
Après ces attaques, des forces du GNA ont tenté une incursion dans la zone depuis l'ouest mais ont dû se retirer après de violents combats.
Lundi soir, des accrochages ont opposé ces miliciens à des jihadistes à la lisière ouest d'une zone résidentielle de Syrte. Les jihadistes ont essuyé "des pertes considérables en hommes et en armements" tandis que dix miliciens ont été blessés, selon la page Facebook de l'opération anti-EI.
L'un des principaux objectifs des forces du GNA est l'imposant centre de conférence Ouagadougou, où l'EI a installé son QG et centre de commandement.
Selon des sources médicales, 140 membres des forces pro-GNA sont morts et plus de 500 blessés depuis le début le 12 mai de l'offensive pour reprendre Syrte, ville située à 300 km des côtes européennes.
La ville comptait 120.000 habitants mais 75% d'entre eux ont réussi à fuir après son occupation. Il y resterait quelque 30.000 civils.
Le drapeau noir de l'EI flotte sur les bâtiments publics de Syrte où les jihadistes ont commis des atrocités, dont des exécutions sur la place publique.
L'opération anti-EI est placée par le GNA sous un commandement conjoint basé à Misrata, à 200 km à l'ouest de Tripoli, à mi-distance entre la capitale libyenne et Syrte. Elle est composée par des milices fortement armées implantées dans des villes de l'ouest, principalement celles de Misrata qui sont les mieux armées avec des avions MiG et des hélicoptères d'attaque.
Avant de parvenir à Syrte à partir de plusieurs axes et d'y entrer le 8 juin, les pro-GNA ont reconquis plusieurs localités, casernes et installations aux jihadistes. Le port de Syrte, son aéroport international, une importante base aérienne et un hôpital ont été également repris ces derniers jours.
Les jihadistes se sont implantés en Libye fin 2014 en profitant du chaos politique et sécuritaire dans le pays miné par les luttes de pouvoir depuis 2011.

Mercredi 15 Juin 2016

Lu 511 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs