Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Colloque international à la Faculté des Lettres –Ain Chock : Femmes et changement social




La Fondation de l’Institut international du théâtre méditerranéen et la Faculté des Lettres Ain-Chock organisent, dans le cadre du Programme Al Moutamid 2009, un colloque international sur le thème : «Femmes et changement social en Espagne et au Maroc : deux expériences en mouvement», les 25 et 26 mai 2009 à la Faculté des Lettres (Salle polyvalente Driss Chraïbi).
Le colloque ouvre une nouvelle voie de communication et d’interaction entre l’Espagne et le Maroc, à travers la question du genre. Cette rencontre se veut être un espace d'échange d'expériences relatives au processus d'intégration de la femme dans la création d'idées et de leur concrétisation en vue de la mise en place de sociétés plus égalitaires, plurielles et démocratiques.
Le colloque s’intègre dans un contexte international qui a rendu possible l'émergence dans les sociétés contemporaines d'un nouvel espace politique, social, technologique et économique marqué par plus d’ouverture, plus de participation et plus de revendication de la diversité. De ce fait, les sociétés actuelles réclament de nouveaux modèles de gouvernance permettant une plus grande participation à la démocratie, à la décentralisation, au pluralisme et à l'intégration de la différence comme modèle de vie et de société. Dans cette situation de changements profonds, les femmes, aussi bien au Maroc qu’en Espagne, jouent un rôle de plus en plus prépondérant.
Le colloque compte sur la participation de femmes marocaines et espagnoles œuvrant dans le domaine politique, scientifique et culturel, notamment Nezha Skali (ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité), Rahma Bourquia (Présidente de l’Université Hassan II- Mohammedia), Aziza Bennani (Ambassadrice du Maroc à l’Unesco et hispaniste), Fouzia Assouli (Présidente Ligue démocratique des droits de la femme), Amina Bouaich (Présidente de l’Organisation marocaine des droits humains), Ghita Khayyat (Ecrivaine et psychiatre), Zohra Mezgueldi (Professeure universitaire, initiatrice des études sur le genre à l’Université Hassan II), Francisca Sauquillo (Présidente du Mouvement pour la paix), Amparo Rubiales (Membre du Conseil d’Etat espagnol), Chus Gutiérrez (Réalisatrice de cinéma).

B. N.
Vendredi 22 Mai 2009

Lu 381 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs