Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Colloque international à l’Université Mohammed V-Souissi : Etat des lieux de la recherche en sciences humaines et sociales




Colloque international à l’Université Mohammed V-Souissi : Etat des lieux de la recherche en sciences humaines et sociales
Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi,  l’Institut universitaire de la recherche scientifique ‘IURS’ relevant de l’Université Mohammed V-Souissi organise à partir d’aujourd’hui jusqu’au 17 novembre 2011, un Colloque international sous le thème : «La recherche en sciences humaines et sociales, un état des lieux».
Ce colloque international qui se tient à la salle de conférences au siège de la Présidence de l’Université Mohammed V- Souissi, Madinat Al Irfane Rabat, à l’occasion de la commémoration du cinquantenaire de l’Institut universitaire de la recherche scientifique ‘IURS’, sera l’occasion de dresser le bilan de l’activité de cet institut,  mais aussi  de tenter de réfléchir sur  l’état de la recherche en sciences humaines et sociales,  et d’ouvrir un débat sur le devenir de ce champ de la recherche. Est-ce que les sciences humaines et sociales,  telles qu’elles sont définies aujourd’hui, font consensus ? Faudrait-il y ajouter d’autres pans de la connaissance ?  Par ailleurs, le mode d’évaluation de la recherche en sciences humaines et sociales pose partout  problème. Il est évident que celui que l’on veut lui appliquer, inspiré des autres sciences, n’est guère adéquat. Dans de nombreux pays, ces questions sont débattues et font polémiques. La nécessité de l’évaluation  n’est plus guère contestée. Mais  les sciences humaines et sociales ne se doivent-elles pas d’élaborer des méthodes d’évaluation propres qui prennent en compte leurs spécificités ?  Aussi, serait-il  bon à l’occasion de cette rencontre de  débattre de ces questions et de confronter plusieurs expériences nationales en la matière pour nourrir la réflexion.






Libé
Mardi 15 Novembre 2011

Lu 609 fois


1.Posté par mhamdi le 15/11/2011 16:17
il évident d'encourager ce type de formation dans nos facultés et instituts , la sociologie presente un champs d'action pour connaitre un espace non connu, aussi le développement local , presente un signe d'encouragement pour les acteurs locaux

essayons d'encourager ce type de formations dans nos facultés et centre de formations

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs