Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Collectivités locales : Les syndicats saisissent le ministre de l’Intérieur




Trois syndicats des plus représentatifs viennent de saisir  le ministre de l’Intérieur, Mohand Laensar au sujet de la situation des fonctionnaires communaux et des employés des collectivités locales.
Dans leur lettre, les syndicats représentant le secteur affiliés respectivement  à la FDT, l’UNTM et l’UGTM, appellent le ministre à tenir une réunion d’urgence avec eux pour dresser un état des lieux, examiner leurs revendications et débattre de diverses questions dont celle de procéder à des prélèvements sur les traitements et  les salaires de tous les grévistes, même si leurs revendications sont légitimes.  
A l’issue d’une réunion de concertation et de coordination, lesdits syndicats ont pris vendredi la décision d’organiser une conférence de presse mercredi 11 avril à Rabat, à partir de 11h, afin d’éclairer l’opinion publique sur la situation alarmante appelée à se dégrader  davantage si le département de tutelle  persiste à faire la sourde oreille surtout que le dialogue sectoriel se trouve dans l’impasse. Cette décision a été, par ailleurs, qualifiée d’illégale par différentes sensibilités syndicales qui soulignent  qu’elle n’a pas lieu d’être, puisque le droit à la grève est  garanti par la Constitution.
Rappelons que le ministre de l’Intérieur, Mohand Laenser, avait menacé en février dernier  d’effectuer des prélèvements sur les salaires  des fonctionnaires  grévistes des collectivités locales.  S’exprimant devant la  Chambre des représentants, lundi 13 février, il avait  indiqué que les grèves répétitives, qualifiées d’anarchiques dans le secteur sont sorties de leur contexte et que son département ne compte pas rester les bras croisés tant que les services rendus aux citoyens sont en souffrance.
Le personnel des collectivités locales  revendique principalement  un traitement sur un pied d’égalité, c’est-à-dire d’être aligné  sur le statut de la Fonction publique et le respect des libertés syndicales.

LARBI BOUHAMIDA
Lundi 9 Avril 2012

Lu 657 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs