Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Coalition civile pour une régionalisation démocratique




Coalition civile pour une régionalisation démocratique
L’on n’a plus à démontrer le rôle des médias dans le développement d’une région viable. Pourtant, le constat laisse à désirer dans certaines régions. La société civile appelle donc  à plus d’implication et à davantage d’engagement de la part des différents organes de presse en vue d’en assurer la promotion. Ce samedi 24 mai 2014, la Coalition civile pour une régionalisation démocratique tiendra ses 5èmes assises régionales à Tahla. Un thème majeur : les médias à l’aune des enjeux de la régionalisation.  Un programme riche et varié. Le débat met aux prises des journalistes, des chercheurs académiques et des acteurs de la société civile. Tous confrontés aux mêmes questionnements et aux mêmes préoccupations. Quel est l’état des lieux de la présence médiatique dans les régions, les carences et les contraintes et leur impact sur le développement régional ?
Si le gouvernement Benkirane occulte ou se penche discrètement sur une question d’une importance cruciale, la Coalition pour une régionalisation démocratique entend investir l’espace public, élargir et approfondir ce débat. De Ouarzazate, où l’on avait mis sur la table la question de la « gestion des ressources naturelles », à Nador où les participants avaient décortiqué «le droit au développement et le rôle des acteurs civils», puis à Safi où il était question d’examiner le thème du management, et dernièrement à Sidi Kacem où la Coalition a traité de « la décentralisation et de la déconcentration ». 
Il était temps d’attaquer la question des médias et leur rôle dans les différentes facettes du développement régional. « On ne pourrait concevoir une région démocratique et équilibrée, sans la présence de médias indépendants, forts et professionnels, à même de relever le défi de l’information et de la communication », assure Ahmed Dahmani, membre du secrétariat de la Coalition.   Le sujet débattu à travers deux panels, sera le menu consistant d’une pléiade de chercheurs et de professionnels, notamment les journalistes oeuvrant dans les régions. Les intervenants auront ainsi l’occasion de se pencher sur l’état des lieux médiatique dans les régions, les carences et les contraintes.
Il sera également question de l’examen de certains cas de manquement à la déontologie et aux conditions d’amélioration de la profession, dans les régions, à travers les prérequis en matière de formation, de professionnalisation, de subventions et d’aide en matériels. Initiée également par l'Association Adrar en partenariat avec Alternatives citoyennes (ALCI) sous le thème : «Pour une régionalisation démocratique et citoyenne», cette rencontre s’inscrit dans une dynamique qui entend mettre la lumière sur un sujet central que l’Exécutif a tendance à traiter en cercles fermés uniquement.
 

Mustapha Elouizi
Samedi 24 Mai 2014

Lu 788 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs