Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture en beauté du 35ème Moussem culturel international d'Asilah




Clôture en beauté du 35ème Moussem culturel international d'Asilah
Fidèle à une tradition annuelle fondée sur une approche de proximité avec la population locale, le 35ème Moussem culturel international d'Asilah a clôturé ses travaux en beauté, jeudi soir, avec la cérémonie de remise de prix à des habitants de la ville, qui se sont illustrés dans différents domaines de la vie locale.
Dans la salle de conférences bondée du Centre Hassan II des rencontres internationales, l'ambiance était à la fête après une quinzaine de jours d'intenses et sérieux débats animés par d'éminentes personnalités politiques et intellectuelles.
Lors de cette soirée, les habitants primés, accompagnés de leurs proches, voisins et amis, ont volé la vedette aux académiciens, politiciens et intellectuels présents, qui ont longuement applaudi l'esprit d'engagement citoyen et les prouesses des heureux élus.
Pour sa 35ème édition, le Moussem d'Asilah a réuni, comme à l'accoutumée, le Gotha du monde politique, diplomatique, médiatique et culturel autour de colloques ayant traité, entre autres, au "Changement climatique et sécurité alimentaire : entre l'approche technique et l'efficacité humaine", "Les saisons du Printemps arabe : notre vision et celle des autres" et à "La scène médiatique dans les pays du Conseil de coopération du Golfe à la lumière des mutations dans la région".
Ces colloques ont été initiés dans le cadre de la 28ème session de l'Université d'été Al Mouatamid Ibn Abbad.
 Diverses activités culturelles et artistiques ont enrichi le programme de cette édition : ateliers de gravure et de peinture murale avec la participation d'artistes de renommée mondiale, expositions d'arts plastiques, spectacles musicaux puisant dans divers répertoires (melhoune, madih et samaâa et jazz), outre l'hommage rendu au romancier marocain Ahmed Madini et la cérémonie de remise du Prix Mohamed Zefzaf du roman arabe à l'écrivaine palestinienne Sahar Khalifeh.

MAP
Lundi 8 Juillet 2013

Lu 177 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs