Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture en beauté des 31èmes Rencontres des musiques andalouses de Chefchaouen

Des prix d'encouragement ont notamment été remis à de jeunes talents




Le rideau vient de tomber  
sur la 31ème édition
de ce prestigieux rendez-vousdes musiques
andalouses avec une soirée
musicale au rythme de troupes
célèbres venant de Rabat,
de Meknès et de Tanger.


Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, les Rencontres des musiques andalouses de Chefchaouen ont pris fin dimanche soir. Les mélomanes de la musique andalouse ont été ainsi gratifiés d'un concert mémorable donné par les troupes "Rabat-Salé pour la musique d'Al Ala" menée par Driss Guédira, "Al Assala Li Tarab Al Ala" présidée par l'artiste Mohamed Ouariti de Meknès et "L'association Riyad Attarab" dirigée par Said Belqadi de Tanger, reflétant la beauté de ce patrimoine marocain hautement authentique. Outre le concert musical, des prix d'encouragement ont été remis à de jeunes talents, âgés de moins de 16 ans, étudiants des Conservatoires de musique au Nord du Royaume qui se sont illustrés lors de la compétition régionale de la musique andalouse.
Dans la catégorie "Musique", le premier Prix est revenu à la Tétouanaise Salwa Bouhssoun, alors que le deuxième a été décerné à Ismail Zakin issu de la même ville. Trois autres lauréats natifs de Chefchaouen ont remporté les premier, deuxième et troisième prix dans la catégorie "Chant". Il s'agit, respectivement, de Taha Ben Thayekt, Noussair Azmat et Yassin Ahlal. La soirée de clôture de cette édition, organisée sous le signe "Des soirées ramadanesques au rythme andalou", a été marquée par un hommage posthume rendu au défunt artiste Kassem Zhiri pour son rôle pionnier dans la préservation des connaissances et des créations musicales andalouses et leur transmission aux jeunes tout au long de sa carrière au Conservatoire de musique de Tanger.
A cette occasion, le directeur régional du ministère de la Culture, Mohamed Takkal, a affirmé que l'objectif de la présente édition, à l'instar de ses précédentes, est de créer un espace musical où s’imprègnent rythmes et chants andalous, soulignant que ce festival ambitionne de préserver la valeur de "l'art maroco-andalou" et de le transmettre aux nouvelles générations. Il entend aussi encourager les jeunes à s'adonner à ce genre musical authentique et à contribuer à la préservation de la musique d'Al Ala, en tant qu'héritage civilisationnel marocain et mondial, a-t-il ajouté.
La scène du Théâtre Al Qasbah, situé à proximité de la célèbre place Outa Hammam à Chefchaouen, a abrité, trois jours durant, des soirées animées par des troupes marocaines venues de Tétouan, Salé, Fès, Casablanca, Rabat, Tanger, Meknès et Chefchaoun.
Rappelons, par ailleurs, que lors de la cérémonie d'ouverture de cette manifestation, initiée par le ministère de la Culture dans le cadre des "Festivals: art et patrimoine", un hommage a été rendu à l'artiste Abdelkader Allouche, qui a consacré sa vie artistique au service de l'art marocain andalou en donnant la réplique à d'autres grandes figures qui ont marqué de leur sceau l'histoire de ce genre musical. Allouche compte parmi son répertoire musical de nombreux titres évoquant la beauté et le paysage de sa ville natale, dont "Chaouen, la blanche" et "Chaouen lors d'un jour du printemps".

Mercredi 29 Juin 2016

Lu 667 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs