Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture en apothéose du Festival international des nomades

Pour la préservation des traditions marocaines




Clôture en apothéose du Festival international des nomades
La 11ème édition du Festival international des nomades a pris fin dimanche soir à M’hamid El Ghizlane, province de Zagora avec notamment un spectacle de la grande cantatrice libanaise Jahida Wehbe, du chanteur marocain Nasser Mégri et du goupe Ajial M’hamid qui ont enchanté le public. 
Organisé à l’initiative de l’Association nomades du monde, en collaboration avec plusieurs partenaires, ce festival est considéré comme une manifestation annuelle qui favorise les échanges culturels, encourage la mobilité des artistes, participe au désenclavement du sud-est marocain, et contribue à autonomiser les populations par une participation active. La dernière journée de ce Festival international a été marquée par une conférence sur le thème “La culture, une locomotive du développement local” durant laquelle l’accent a été mis sur la nécessité de sauvegarder les jeux et sports traditionnels qui peuvent constituer une locomotive pour la promotion des potentialités touristiques locales. Selon les participants, la mise en place de partenariats entre ce festival et d’autres festivals internationaux, mondialement reconnus dans ce domaine, permettra de contribuer à la préservation des traditions marocaines en la matière.
En outre, une conférence a été organisée sur le thème “L’impact économique des festivals” avec comme exemple le Festival «Sahara en Arabie Saoudite ». Lors de ce débat, les participants ont insisté sur le rôle de tels festivals dans la sauvegarde et la valorisation du patrimoine immatériel des régions désertiques. Le directeur du Festival international des nomades, Noureddine Bougrab, a indiqué à cette occasion que le choix du Festival du Sahara en Arabie Saoudite en tant qu’invité d’honneur de cette édition illustre l’ouverture du festival marocain sur la culture des nomades sur le plan arabe. 
Lors de cette 11ème édition, le Festival international des nomades est resté fidèle à ses traditions en enflammant de nouveau le désert par des musiques qui font bien évidemment la part belle à la culture nomade, à la convivialité et au partage. Le public a eu droit durant cette nouvelle édition à onze concerts. Différents styles de musiques, de chants et de danses y ont été mis en exergue et des concerts hauts en couleurs et en émotions ont été au rendez-vous.
 Des artistes et groupes de renom ont été de la fête tels que Mnat Azawan (Guelmim), Larsad (Marrakech), Ajial M’hamid et Mfumu Bimagu (Danse d’Afrique-Congo).
Au programme figuraient aussi des expositions de philatélie par Poste Maroc, de produits du terroir, d’artisanat et d’art, entre autres. Par ailleurs, le festival a organisé une démonstration de course de dromadaires et un match de hockey sur sable. 
Il est à rappeler que l’Association nomades du monde, vitrine de tout ce qui se rapporte au nomadisme, œuvre pour sauvegarder, valoriser et promouvoir le patrimoine matériel et immatériel des nomades, culture millénaire.  

Mehdi Ouassat
Mercredi 19 Mars 2014

Lu 741 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs