Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture du rallye aérien Maroc Atlas évasion




Clôture du rallye aérien Maroc Atlas évasion
Les participants au rallye aérien Maroc Atlas évasion-2014 sont arrivés, dimanche à Essaouira, dernière étape d’une semaine faite d’aventure, de découverte et d’échange culturel.
L’édition 2014 de ce rallye, qui s’est disputée sur sept étapes entre plusieurs villes marocaines, a constitué une occasion pour les participants de découvrir la splendeur et la diversité des paysages naturels du Royaume. 
Les participants étaient ainsi invités à la découverte du Maroc et de ses populations, à travers un circuit alternant rivages de l’Atlantique, sommets enneigés de l‘Atlas et déserts de l’extrême Sud marocain ou encore les célèbres vallées de Dadès et de Drâa.
“Cette année, nous avons programmé une boucle extraordinaire avec départ et arrivée à Essaouira, en passant par Taroudant, Ouarzazate, Merzouga, Zagora et Tata”, a indiqué à la presse l’organisateur du rallye, Zinedine Sadaoui, soulignant les dimensions économique, touristique et culturelle de cette manifestation. 
“L’année prochaine, nous envisageons un parcours entre Essaouira, Tan Tan et Laâyoune, tout au long de la côte, sur les traces de la mythique aéropostale”, a-t-il confié, faisant part de son souhait de voir naître à Essaouira une école de pilotage d’ULM (ultralégers motorisés) destinée aux jeunes Marocains et étrangers amoureux de l’aviation sportive. 
Il s’est dit, dans ce sens, convaincu que ces petits avions à bas coût et multifonctions (ils pèsent moins de 750 kg, toutes charges incluses) peuvent facilement se faire une place au Maroc, comme activité sportive et récréative génératrice de revenus, ajoutant que le Royaume est prédisposé à exploiter ce créneau, vu son infrastructure aéroportuaire, sa longue histoire en aviation et la forte présence de l’aviation comme culture sportive.
Organisée du 15 au 24 mars, cette compétition, qui souffle sa vingtième bougie cette année, a connu la participation d’une soixantaine de pilotes et de copilotes français et suisses à bord de 27 avions légers. 

Mercredi 26 Mars 2014

Lu 126 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs