Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture du cinquième Festival international du film de femmes de Salé : “L'étrangère” s'offre le Grand prix




Clôture du cinquième Festival international du film de femmes de Salé : “L'étrangère” s'offre le Grand prix
Le cinquième Festival international du film de femmes de Salé, organisé du 19 au 24 septembre, s'est achevé ce samedi avec le sacre de "L'étrangère" de Feo Aladag. Le long-métrage allemand, qui a séduit le jury présidé par l'actrice, chanteuse et écrivaine Louise Portal (Québec), s'est vu décerner le Grand prix. Alors que le film égyptien « 6-7-8 » recevait la mention spéciale du jury.
Pour protéger son fils de son mari violent, Umay décide de retourner vivre auprès de sa famille à Berlin qui, contre toute attente, lui réserve un accueil des plus inattendus. Telle est la trame du film "L'étrangère" primé ce week-end à Salé.
A peine revenue auprès des siens, Umay s'aperçoit très rapidement que les membres de sa famille, déchirés entre l'amour qu'ils lui portent et les valeurs de leur communauté, sont restés attachés à certaines traditions religieuses et familiales complètement archaïques qui entendent maintenir la femme dans un rôle silencieux et si possible d'ignorance et de soumission totales. La réalité est telle qu'elle retrouve une famille bien loin de ce qu'elle espérait. Ne pouvant supporter ces conventions et l'atmosphère qui règne entre les membres de la famille, Umay doit rebrousser chemin. Pour éviter représailles et déshonneur à son entourage, elle décide à nouveau de quitter sa  famille pour d'autres cieux.
Le prix du meilleur rôle masculin a été décerné à John Hurt pour son l'interprétation dans le film "Lou" de l'Australienne Belinda Chayko tandis que celui du meilleur rôle féminin, a été attribué à Sibel Kekilli pour son rôle dans "L'étrangère". Cette production a aussi reçu le prix du meilleur scénario.
Les films américain "Winter's Bone" et italien "Corpo Celeste", réalisés respectivement par Debra Granik et Alice Rohrwacher, s'adjugent ex aequo le prix du jury.
Organisé à l'initiative de l'Association Bouregreg, le Festival du film de femmes de Salé propose, cette année, diverses activités en rapport avec le 7ème Art. Figuraient au programme de cette cinquième édition, la présentation de deux ouvrages intitulés "La femme artiste dans le monde arabe" de Rita El Khayat et "Jury" de la Française Macha Méril, des hommages à l'acteur Hussein Fahmy (Egypte) et à la comédienne et militante Halime Guner (Turquie), des débats sur des thématiques touchant au cinéma notamment africain, invité d'honneur de cette édition. Ainsi qu'une rencontre sur "Leçon de cinéma".
Outre sa présidente, Louise Portal, le jury de cette édition était composé de réalisatrices, productrices, critiques et actrices Hala Sedky (Egypte), Lucile Hadzihalilovic (France), Maureen Mazurek (Suisse), Maryam Khakibour (Iran), Oumy Ndour (Sénégal) et Layla Triqui (Maroc).
Soulignons que des hommages ont été rendus lors de cette soirée de remise de prix à Fatima Alaoui Bel Hassan (artiste plasticienne, Maroc), et Naky Sy Savané (comédienne, Côte d'Ivoire).

ALAIN B.
Lundi 26 Septembre 2011

Lu 450 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs