Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture du FICM de Tétouan en présence de Mouna Zaki et Assala Nasri


Le film italien "Il Giovane Favoloso" de Mario Martone couronné par le Prix Tarmouda d'or



Clôture du FICM de Tétouan  en présence de Mouna Zaki  et Assala Nasri
Le film italien "Il Giovane Favoloso" de Mario Martone a remporté, samedi dernier, le Prix Tamouda d'or  dans la catégorie long-métrage de la 21ème édition du Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan.
Le long métrage "La terre éphémère" de George Ovashvili a décroché, pour sa part, le Prix Mohamed Reggab (Prix spécial du jury) tandis que le Prix Azeddine Meddour pour la première œuvre est revenu au film turc "Sivas". Quant au Prix de la meilleure interprétation masculine, il a été décerné à l'acteur égyptien Asser Yasser pour son rôle dans le film "Murs de la lune" alors que celui de la meilleure interprétation féminine a été attribué à l'actrice espagnole Lola Duenas pour son rôle dans le film "Los Fenomenos".
Pour ce qui est du Prix du public, il a a été décerné au film marocain "Petits bonheurs" de Mohamed Chrif Tribak alors que "La moitié du ciel" du réalisateur marocain Abdelkader Lagtaâ a décroché le prix des droits de l'Homme, attribué par le Conseil national des droits de l'Homme (CNDH).
La mention spéciale du jury de la catégorie long-métrage a été accordée au film tunisien "Bidouan 2" de Jilani Saadi". 
Lors de cette cérémonie de clôture, un vibrant hommage a été rendu à la star du cinéma égyptien Ahmed Ezz, qui a reçu un trophée des mains du grand acteur marocain Mohamed Miftah. Elle s'est déroulée en présence de plusieurs centaines d'invités et d'une pléiade d'artistes et de réalisateurs d'ici et d'ailleurs, notamment la star égyptienne Mouna Zaki, la diva Assala Nasri et le réalisateur Tarek Al Aryane.
Plus de 80 films, toutes catégories confondues, longs et courts métrages et documentaires étaient en lice pour remporter les Prix de la 21ème édition Festival international du cinéma méditerranéen de Tétouan, en plus des films  projetés hors compétition (28 mars-4 avril).
Le jury du long métrage a été présidé par le Franco-Marocain, Ali Sekkaki, réalisateur, critique et spécialiste du cinéma, alors que le réalisateur  marocain Saâd Chraïbi et l'universitaire algérien Ahmed Bedjaoui, ont été  placés respectivement en tête des jurys du court métrage et du film documentaire.  

Lundi 6 Avril 2015

Lu 745 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs