Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture des 3èmes assises de l’agriculture à Meknès : L’agriculture solidaire au cœur du Maroc vert

Plusieurs contrats et conventions signés aux Assises de l’Agriculture à Meknès : Les banques s’impliquent dans le développement du secteur agricole




Clôture des 3èmes assises de l’agriculture à Meknès : L’agriculture solidaire au cœur du Maroc vert
Quatre conventions, un contrat programme et un protocole d'accord relatif au développement du secteur agricole et à la promotion des filières de production ont été signés, mardi à Meknès, lors des 3èmes Assises de l'agriculture. La première convention est relative à l'accompagnement bancaire des petits et moyens producteurs dans le cadre de projets d'agrégation et ceux relevant du Pilier II du Plan Maroc Vert, portant sur la mise à niveau solidaire du tissu des acteurs. Signée par les ministères de l'Economie et des Finances et de l'Agriculture et de la Pêche maritime, l'Agence pour le Développement Agricole (ADA), le Crédit Agricole du Maroc et le Tamwil El Fellah, cette convention fixe les conditions et les modalités de financement par Tamwil El Fellah des petits et moyens producteurs exclus du financement bancaire classique. Par la 2ème convention, le gouvernement, représenté par les départements des Finances et de l'Agriculture, et la Société Générale Maroc scellent un partenariat pour un accompagnement bancaire du Plan Maroc Vert, à travers la définition des offres adaptées aux projets agricoles. En vertu de cette convention, la Société Générale s'engage à mobiliser, pour le financement des projets agricoles, une enveloppe de 3 milliards de dirhams sur une durée de 5 ans. La 3ème convention, qui porte sur la valorisation du projet Agropolis de Meknès, a été signée entre les ministères de l'Economie et des Finances, de l'Agriculture et de la Pêche maritime, de l'Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies et de l'Equipement et des Transports, les autorités locales et CDG-Développement.
Il a été procédé également à la signature d'une convention-cadre d'accompagnement de la mise en place d'un partenariat public-privé, d'un montant de 1,9 million de dollars, pour le développement et la gestion d'infrastructure de dessalement d'eau de mer et d'irrigation du périmètre de Chtouka. Cette convention de partenariat, signée entre les ministères de l'Economie et des Finances et de l'Agriculture et de la pêche maritime et la Société Financière Internationale (SFI), prévoit l'engagement de cette filiale de la Banque mondiale, chargée du secteur privé, à structurer et à établir un partenariat public-privé pour assurer le développement d'infrastructures d'irrigation, y compris une usine de dessalement d'eau de mer, dans la zone maraîchère de Chtouka dans la région de Souss-Massa.
Outre ces quatre conventions, il a été procédé également à la signature d'un contrat-programme entre le gouvernement et les professionnels du secteur relatif au développement de la filière dattière, pour une enveloppe de 7,6 milliards de dirhams. Les deux parties s'engagent ainsi à mettre en place un programme de mise à niveau de la filière dattière, à travers le développement des capacités nationales de production de souches et de vitroplants de palmier dattier, de la production et de la qualité, selon un modèle intégré en préservant les ressources naturelles des palmeraies, de la valorisation forte et pérenne de cette culture et de l'amélioration des conditions de production.
A cette occasion, le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime a signé également un protocole d'accord avec "Coca-Cola Export Corporation Moroccan Branch", qui s'engage ainsi à accorder un appui financier de 10 millions DH, destiné à la réalisation de projets intégrés du Pilier II du Plan Maroc Vert comprenant les composantes Eau d'irrigation, Plantation et valorisation de produits agricoles.

 Une approche différenciée

Les travaux de la 3ème édition des Assises de l'Agriculture ont pris fin mardi à Meknès, après une journée de débats sur des thématiques liées à l'agriculture solidaire. Plusieurs responsables, opérateurs et professionnels du secteur agricole se sont penchés, dans le cadre de trois tables rondes, sur des sujets en relation avec l'approche différenciée et ciblée pour l'agriculture solidaire, le couple produit-marché et les premiers résultats du "Plan Maroc Vert". Pour M. Akhannouch, initiateur de cette rencontre, les  recommandations et les idées avancées lors de ces Assises seront prises en compte pour une meilleure mise en œuvre du Plan Maroc Vert. Il a, par ailleurs, salué la vision et l'engagement du Souverain pour la concrétisation des différents axes du Plan Maroc Vert.


MAP
Jeudi 29 Avril 2010

Lu 789 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs