Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture de la neuvième édition du Festival international des contes : Les gardiennes des traditions orales honorées




Clôture de la neuvième édition du Festival international des contes : Les gardiennes des traditions orales honorées
Les grand-mères, considérées comme les gardiennes de la tradition orale et de l'identité marocaines, étaient à l’honneur ce week-end à la Place Moulay Rachid à Témara. C’était lors de la soirée de clôture du neuvième Festival international des contes au cours de laquelle un hommage leur a été rendu à travers l’une d’elle : Halima Erraïssi.
Il faut noter que malgré son âge avancé, la mamie marocaine de 130 ans a encore une bonne mémoire.
Cette initiative, somme toute louable, à l’égard des grand-mères est une reconnaissance à l’apport indéniable de ces dernières dans la transmission du patrimoine culturel immatériel dont elles sont les gardiennes et les garantes.
Halima Erraïssi, qui plus est maîtrise la langue française, représente toutes ces grand-mères marocaines grâce auxquelles des générations entières peuvent espérer réciter à leur tour à leurs petits fils de fabuleuses histoires qui ont autrefois bercé les rencontres nocturnes et familiales de leurs aïeuls.
Organisée à l’initiative de l’Association des rencontres éducatives et culturelles, en partenariat avec la préfecture de Skhirat-Témara, sous le signe «La diversité culturelle, point de départ du dialogue des civilisations», cette neuvième édition proposait au public des contes et imaginaires des deux rives de la Méditerranée.
A travers divers spectacles, ces derniers ont ainsi eu l’occasion d’apprécier le talent de narrateurs et (re)découvrir des personnages mythiques et légendaires dont certains continuent de faire rêver le commun de mortel et d’autres inspirent encore bien de cinéastes.
Rappelons que de nombreux conteurs populaires, comédiens professionnels et spécialistes du conte populaire représentant une dizaine de pays du Maghreb et d’ailleurs (Algérie, Tunisie, Libye, Egypte, Palestine, Turquie et France) en plus du Maroc étaient invités à cette neuvième édition.
Vêtus de leurs costumes et parures traditionnels et accompagnés de personnages imaginaires, pur produit du patrimoine populaire, ils ont défilé lors de cette cérémonie à la joie du public. Qui a eu aussi droit à des démonstrations chorégraphiques inspirées des divers patrimoines représentés par les différentes troupes folkloriques invitées à cette manifestation dont Mme Najima Ghozali Tay Tay est la directrice.
Il convient de souligner que cette édition, organisée en collaboration avec les préfectures de Rabat et Salé et la province de Khémisset, a bénéficié du soutien des ministères des Affaires étrangères et de la Coopération, de la Culture, de l'Artisanat et du Tourisme.

ALAIN BOUITHY
Mercredi 15 Août 2012

Lu 511 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs