Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Clôture de la 24ème édition du Rallye Aïcha des Gazelles




Clôture de la 24ème édition  du Rallye Aïcha des Gazelles
La 24è édition du Rallye Aïcha des Gazelles, un rallye-raid purement féminin basé sur l’endurance et la navigation, s’est clôturée, samedi à Essaouira, dans une ambiance festive.
Organisé du 14 au 29 mars, dont neuf jours de compétitions (du 19 au 27 mars) dans la région d’Erfoud, ce rallye, qui a réuni 318 participantes de 24 nationalités, a pris fin dans la ville des Alizés par la rituelle arrivée officielle sur la plage.
Le titre de la 24è édition dans la catégorie 4x4 est revenu à l’équipage franco-britannique, composé de Jeanette James et Anne-Marie Borg, qui prennent la tête du classement avec 59,24 points de pénalité, devant l’équipage franco-portugais composé d’Elisabete Jacinto et Valérie Dot, deuxième avec 65,10 points de pénalité et les Françaises Catherine Houlès et Mélanie Suchet, troisièmes avec 65,54 points de pénalité.
A noter également la performance, dans cette catégorie, de l’équipage marocain composé de Karima Mouhyi et Dounia Bennani, qui ont terminé à la 10è place avec 126 points de pénalité, ainsi que de leurs compatriotes Carolyne Garrigue et Naima Kabbage, qui ont pris la 14è position avec 189,56 points de pénalité.
Dans la catégorie Crossover, les Allemandes Sabrina Trillmann et Astrid Ebermann s’imposent avec 155,54 points de pénalité, suivies, respectivement, des Françaises Delphine Descotes et Emilie Baubeste (200,30 points de pénalité) et d’un autre équipage français, composé de Laure Debrabant et Adeline Rivallin (560,49 points de pénalité).
De leur côté, les Françaises Betty Kraft et Sarah Maire ont dominé la catégorie Moto, quad et buggy, en cumulant seulement 53,15 points de pénalité. La deuxième position revient à l’équipage français composé de Catherine Keramidas et Fabienne Esteve (77,40 points de pénalité), alors que le tandem franco-canadien composé de Corinne Péron et Emmanuelle Saulnier ferme la marche avec 180.60 points de pénalité.
Munies d’un Road Book qui mentionne uniquement les coordonnées géographiques, caps ou distances des points de contrôle quotidiens et de la ligne d’arrivée, les participantes devaient effectuer un parcours en pointant des contrôles de passage mis en place en un minimum de kilomètres et non en un minimum de temps. Pour cela, elles devaient tracer leur route et décider de leur itinéraire, en utilisant une boussole, une règle et une carte.
Le classement est établi par addition des kilomètres (écart entre les kilomètres réalisés et les kilomètres du parcours à “vol d’oiseau”) et des pénalités (converties en kilomètres) pour les éventuels contrôles de passage non validés.
 

Map
Lundi 31 Mars 2014

Lu 226 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs