Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinquième édition du Festival «Cinéma Nachia» : 12 productions en compétition à Tanger




Cinquième édition du Festival «Cinéma Nachia» : 12 productions en compétition à Tanger
La cinquième édition du Festival Cinéma Nachia se déroulera du 21 au 25 mars courant à la Cinémathèque de Tanger. «L’argent» est le thème de cette édition, co-organisée par l’ACAVE (Association des arts visuels émergents), la Cinémathèque de Tanger et l’Institut français de Tanger.
Entièrement dédiée à la jeune création cinématographique marocaine et africaine, cette manifestation entend «encourager les jeunes à faire des films et à participer à la compétition, proposer une véritable formation professionnelle à des réalisateurs pour la plupart autodidactes, projeter en salle de cinéma des œuvres nouvelles qui sont peu diffusées sur les circuits traditionnels et permettre au public de découvrir les jeunes talents de demain», souligne l’équipe du Festival.
12 productions représentant divers genres seront en compétition lors de cette manifestation. A savoir : «Mimoun» de Mohammed Oudghiri (Casablanca), «Prix du retour» de Hamza Dakkoun (Tanger), «Al Fakro wa achjaa» de Younès Sabri El Idriss (Rabat), «Ma torche» d’Ahmed Salem Alioune (Nouakchott), «En noir et blanc» de Sbaai Iliass (Tanger), «Strates» d’Abdellatif Bennani Smires (Agadir), «Apocalypsse Flouss» de Diego Sarramon (Tanger), «Sourire» de Salim Bayzou (Salé), «Archiland» de Sarah Aidouni (Tétouan), «Hope» de Yassine EL Achkar (Tanger), «Acceptez-vous mon aide?» de Dorian Houguenade (Tanger) et «Magana» de Idyos Dihane (Casablanca).
Cette sélection sera évaluée par un jury composé de la journaliste et opératrice culturelle Maria Daif, de l’artiste-vidéaste Maria Karim et de  Younès Baba Ali, artiste.
Outre la compétition, Cinéma Nachia proposera également une formation au profit de dix réalisateurs sélectionnés pour la compétition, des projections gratuites suivies de rencontres avec des professionnels du cinéma, ainsi que des projections hors-les-murs pour toucher de nouveaux publics (cafés populaires, quartiers périphériques, écoles, associations». En plus des séances spéciales «jeune public» axées sur des films, ateliers et découverte de la magie du cinéma.
Précisons que les films de la compétition seront diffusés lors de la soirée de clôture suivis de la remise des prix. Et que le film «L’Argent» de Robert Bresson sera projeté en ouverture.
Le Festival Cinéma Nachia est organisé en partenariat avec Safinatou El Fan.

ALAIN BOUITHY
Mardi 6 Mars 2012

Lu 597 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs