Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinquième Festival de la culture amazighe à Fès




L’Algérien Idir et les Marocains Najat Atabou, Nass Elghiwane et Fatima Tihihit sont les têtes d’affiche du cinquième Festival de la culture amazighe, qui se déroulera, du 2 au 5 juillet prochain, dans la capitale spirituelle.
Un joli éventail d’artistes connus et appréciés sur la scène musicale marocaine, auxquels le Festival rendra -à cette occasion- un hommage pour leurs grands talents et leurs apports artistiques indéniables en faveur de la chanson et la culture populaires et amazighes.
Le point fort de cette initiative sera sans conteste l’accent que le Festival entend mettre sur « la signification historique, sociale et civilisationnelle du rôle de la culture dans le processus de démocratisation. Il s’agit d’établir des stratégies cohérentes, permettant de consolider le dialogue interculturel, la cohésion sociale et la culture démocratique », souligne-t-on.
Organisé par la Fondation Esprit de Fès, l’Association Fès-Saiss et le Centre sud-nord, ce rendez-vous culturel vise à promouvoir la culture amazighe et la culture populaire dans son ensemble à travers diverses activités mettant en valeur cette richesse.
Pour sa nouvelle édition, le Festival se décline en deux volets. Le premier est consacré au Congrès mondial sur «le multiculturalisme et la démocratie dans le monde musulman». Qui se veut « une opportunité pour les experts, les chercheurs et les acteurs de la société civile de débattre des questions relatives à la démocratie et à la diversité culturelle et leur rôle dans la consolidation de la démocratie,  du développement  et de la cohésion sociale dans les pays musulmans », soulignent les organisateurs.
«Ce cinquième Festival sera une période privilégiée qui peut nous éclairer sur l’impact positif que le multiculturalisme en général et la culture amazighe en particulier peuvent avoir sur la démocratie, le développement durable et la sauvegarde du patrimoine», précisent-ils au sujet de la thématique du congrès.
Un vibrant hommage sera rendu à Aziz Akhennouch pour sa contribution au développement régional et national et au grand écrivain marocain feu Abdelkebir Khatibi, lors de la cérémonie d’ouverture de ces festivités. Une table ronde débattra des travaux et œuvres de l’illustre écrivain.
Prendront part à cette rencontre internationale, plusieurs intellectuels et universitaires issus des quatre coins du monde, notamment d'Europe, d'Amérique et des pays du monde arabe ainsi que du Maroc, pays hôte.
Le second volet, consacré à la chanson et à la poésie amazighes et populaires, comporte plusieurs activités culturelles et artistiques (chants et danses des troupes populaires représentant les différentes régions du Maroc) qui viendront enrichir la programmation de cette édition.
Sachez enfin que le Festival de la culture amazighe est organisé en partenariat avec l’Institut Royal de la culture amazighe et la Fondation BMCE.

MOUNIR ADIL.
Lundi 22 Juin 2009

Lu 650 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs