Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinquième Festival « Action Danse » : Spectacles de danse contemporaine et hip-hop à Casablanca




Cinquième Festival « Action Danse » : Spectacles de danse contemporaine et hip-hop à Casablanca
Des ateliers de danse contemporaine, afro-contemporaine et hip-hop ainsi que des séances de yoga et de pilates (forme d’exercice physique développé au début du XXe siècle par Joseph Pilates) seront organisés du 17 au 18 septembre courant à la Coupole de la Ligue arabe, à Casablanca. Des spectacles accompagneront par la suite les restitutions desdits ateliers à la Villa des arts de Casablanca, les 18 et 19 courant.
Organisées à l’initiative de la Fondation ONA et la Compagnie Fleur d’orange, ces rencontres culturelles, artistiques et sportives s’inscrivent dans le cadre de la 5ème édition du Festival « Action Danse » dont le coup d’envoi a été donné, dimanche 9, à Oujda. Ces ateliers seront dirigés par des danseurs de renom.
Il convient de souligner que cet événement se poursuit jusqu’au 15 septembre courant à Oujda avant de s’installer, du 16 au 19 septembre, à Casablanca.
« Notre souci est de continuer à apporter aux danseurs marocains et africains des opportunités pour collaborer, se perfectionner et continuer à s’imprégner  de nouvelles techniques et points de vue », soulignent les promoteurs de ce rendez-vous.
La première restitution des ateliers annoncés dans le cadre de cette manifestation aura lieu le 18 septembre à 20h à la Villa des arts. Avec au programme deux spectacles solo du Burkinabé Serge Coulibaly : « Solitude d’un homme intègre » et du Canadien Erin Norton: « Lonland (USA), Joanie Audet : Là-bas ».
Le lendemain, le public se retrouvera à partir de 20h, au même lieu. Au programme, des performances avec les Casablancais Ilias Fouari, Amin Rami, Charafe Sacha, Yassine Ismaili et Soufiane Shawlin. Ainsi que Kech Crew dance de Marrakech et Shakhda Crew d’Oujda.
Notons que des spectacles tout aussi intéressants auront lieu quelques jours plus tôt dans la capitale orientale, vendredi 14 à 19h à la Galerie d’art. Avec Erin Norton (USA), Joanie Audet (Canada), Amin Rami (Casa), trio M.El Boukhari, F. Elkhadir, M.Lahridi (Meknes), Ilias Fouari (Casa) et Charafe Sacha(Casa).  La restitution des ateliers, animés par Shakhda Crew (Oujda) et Kech Crew dance (Marrakech), aura lieu samedi 15, à partir de 17h sur la Place Ziri à Oujda.
Rappelons qu’un grand nombre de danseurs de la région de l’Oriental devait se retrouver dimanche pour la première rencontre/Battle. Que les finalistes participeront par la suite au Battle national qui aura lieu dimanche 16 à Casablanca. Par ailleurs, il sera organisé des ateliers Off, animés par Régis Bourquin, les 22 et 23 septembre au Théâtre national Mohammed V.
Marrakech : à la Faculté des lettres et des sciences humaines, entre le 22 et le 26 septembre (avec Erin Norton, Joanie Audet, Hind Benali).
«Donner à la danse une place plus noble dans la société marocaine, et cela par l’initiation et la découverte, la formation, la diffusion, et les rencontres avec le public et les professionnels ». Tel est l’objectif principal de l’Association Fleur d’orange qui s’est fixé comme priorité de développer la création chorégraphique contemporaine sans toutefois s’éloigner d’autres formes de danse (traditionnelle, orientale, classique, modern-jazz, hip-hop…)
Structurée autour d’une équipe de danseurs professionnels ou amateurs, Fleur d’orange forme des danseurs, accompagne les amateurs vers une plus grande connaissance de cette discipline artistique et « les appuie dans leurs démarches créatives » tout en leur ouvrant des portes d’une profession considérée, jusqu’alors, comme le parent pauvre de l’art au Maroc.
A noter que cette manifestation culturelle et artistique est organisée en partenariat avec des institutions publiques et privées dont la région de l’Oriental, la région du Grand Casablanca, Agence de l’Oriental, la Fondation ONA, AFMIK et le Théâtre national Mohammed V.
Ce rendez-vous bénéficie également de la collaboration de l’Association du Grand Casablanca,  le Groupe de recherche sur les études féminines GISR, l’Association pour le leadership féminin en milieu universitaire, la Faculté des lettres et des sciences humaines de Marrakech, entre autres.



ALAIN BOUITHY
Lundi 10 Septembre 2012

Lu 456 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs