Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinq personnes ont été tuées et 38 blessées : Les Talibans attaquent le palais présidentiel à Kaboul




Cinq personnes ont été tuées et 38 blessées : Les Talibans attaquent le palais présidentiel à Kaboul
Au moins cinq personnes sont mortes hier dans une attaque des Talibans visant le palais présidentiel et des ministères au cœur de Kaboul, ou des tirs continuaient de retentir en début d’après-midi alors que les autorités assurent que la sécurité a été rétablie.
Il s’agit d’une des attaques les plus meurtrières perpétrées dans la capitale depuis le début de la guerre des forces afghanes et internationales contre les talibans fin 2001.
Cinq personnes ont été tuées et 38 blessées, en plus de quatre kamikazes qui ont péri, a indiqué à l’AFP le ministère afghan de la Santé. “Nous avons cinq martyrs et 38 blessés”, a déclaré Sayed Kabir Amiri, chef des services hospitaliers. “Il y a des civils et des membres des forces de sécurité parmi les morts. La plupart des blessés sont des civils”.
“Un enfant et un soldat ont été tués”, avait déclaré un peu plus tôt le porte-parole du ministère de la Défense, Mohammad Zahir Azimi.
Un policier a également été tué, selon le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Zemaray Bashary.
Le Président Hamid Karzaï a déclaré que la sécurité était “rétablie” et la situation “sous contrôle”.
Zemaray Bashary a affirmé que la plupart des bâtiments attaqués avaient été repris par les forces de sécurité.
Un journaliste de l’AFP a entendu une très forte explosion suivie de tirs nourris après l’annonce de M. Karzaï.
Par ailleurs, quatre kamikazes ont péri dans les attaques, deux actionnant leur ceinture d’explosifs et deux étant tués par les forces de sécurité. Les Talibans ont lancé ces attaques coordonnées dans la matinée dans le centre pourtant placée sous la protection des forces afghanes et internationales.
“Les objectifs sont le palais présidentiel, les ministères de la Justice, des Finances et des Mines, et la Banque centrale”, a déclaré au téléphone à l’AFP Zabibullah Mujahid, un porte-parole taliban quelques minutes seulement après une première explosion assourdissante suivie de tirs nourris.
“Vingt de nos kamikazes sont entrés dans la zone et les combats sont en cours”, a-t-il affirmé.
Près de quatre heures après le début de l’attaque, des tirs plus sporadiques retentissaient dans le quartier du palais.
Les télévisions afghanes ont montré un centre commercial en feu - attaqué par les Talibans selon elles -, les forces de sécurité prenant position autour. De la fumée s’élevait près d’un deuxième centre commercial à un kilomètre de là, le Gulbahar Centre, proche de l’hôtel Serena.
Les “objectifs” des Talibans sont tous concentrés autour de la place Pachtounistan, un quartier hautement protégé et sécurisé en raison de la présence de bâtiments officiels.
Les piétons ont fui ce quartier commercial très fréquenté, après la première explosion, a déclaré à l’AFP au téléphone un commerçant du quartier, Bahram Sarwary. “J’ai vu de la fumée s’élever d’un bâtiment situé près de la Banque centrale et du palais présidentiel et j’ai vu au moins une personne blessée”.
Les attaques étaient relativement rares à Kaboul depuis la chute du régime des Talibans fin 2001, mais elles se multiplient ces derniers mois alors que l’insurrection gagne du terrain. Le 15 décembre, huit personnes avaient péri dans un attentat suicide près d’un hôtel accueillant des étrangers.
Fin octobre, huit personnes, dont au moins cinq employés étrangers de l’ONU, avaient été tuées dans l’attaque par les Talibans d’une maison d’hôtes des Nations unies en plein centre-ville.
Le 11 février 2009, 26 personnes avaient été tuées dans des attaques coordonnées de kamikazes Talibans contre des ministères et des bâtiments officiels.
L’Afghanistan est en proie à l’insurrection meurtrière des Talibans, en dépit de la présence de plus de 113.000 soldats étrangers.

AFP
Mardi 19 Janvier 2010

Lu 538 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs