Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinq perquisitions et deux interpellations à Bruxelles

Nouvelle garde à vue dans l'enquête sur les attentats de Paris




Cinq perquisitions, qui ont débouché sur deux interpellations, ont été conduites mercredi matin à Bruxelles dans le cadre de l'enquête visant Mohamed Abrini et Ahmed Dahmani, deux hommes soupçonnés d'être impliqués dans les préparatifs des attentats de Paris, a indiqué le parquet fédéral belge.
 "Cinq perquisitions ont été exécutées ce matin en Région bruxelloise, dans le cadre de l'enquête du parquet fédéral liée à la fuite du nommé Mohamed Abrini (contre lequel la justice belge a lancé le 24 novembre un mandat d'arrêt international) et à celle du nommé Ahmed Dahmani, actuellement en détention en Turquie", a précisé le parquet dans un communiqué.
 "En ce qui concerne Mohamed Abrini, trois perquisitions ont été exécutées à Molenbeek-Saint-Jean et une à Saint-Josse-Ten-Noode", deux communes à forte population immigrée de l'agglomération bruxelloise, détaille le parquet.
 "Une cinquième perquisition a été exécutée à Molenbeek en lien avec Ahmed Dahmani", précise le parquet fédéral, chargé des affaires de terrorisme en Belgique, en ajoutant que "deux personnes ont été emmenées pour audition" par la police.
 Selon la même source, "les perquisitions se sont déroulées sans incident particulier". "En ce qui concerne les objets emportés et l'identité des personnes interpellées, nous ne pouvons pas donner d'information à l'heure actuelle", conclut le communiqué.
 Mohamed Abrini, Belgo-Marocain de 30 ans, a été filmé le 11 novembre vers 19H00 (18H00 GMT) dans une station-service de Ressons (Oise, au nord de Paris), au volant de la Clio qui a servi deux jours plus tard à commettre les attentats, avec Salah Abdeslam, soupçonné d'avoir participé directement aux attentats et frère d'un kamikaze qui s'est fait exploser.
 Quelques heures plus tard, le 12 novembre vers 03H00 du matin, les deux hommes étaient de retour à Bruxelles, repérés à proximité d'une voiture Seat et d'une Clio. Ils sont depuis lors introuvables.
 Belge d'origine marocaine, Ahmad Dahmani, 26 ans, a été arrêté en Turquie, à Antalya, où il était arrivé le 14 novembre, au lendemain des attentats, en provenance d'Amsterdam. Il est soupçonné d'avoir aidé à repérer des cibles pour les attentats à Paris.
D’un autre côté, un proche du logeur de deux auteurs des attentats de Paris, dont Abdelhamid Abaaoud, l'organisateur présumé des attaques, a été arrêté mardi et placé en garde à vue, ont indiqué à l'AFP des sources policière et proche de l'enquête.
 Mohamed S., 25 ans, a été arrêté en banlieue ouest de Paris. Sa garde à vue peut durer quatre jours.
 Selon une source proche de l'enquête, il est soupçonné d'avoir été un intermédiaire entre la cousine d'Abdelhamid Abaaoud, qui lui cherchait un abri de repli, et Jawad Bendaoud, présenté comme un petit caïd au service de marchands de sommeil de Saint-Denis, en banlieue nord, et qui avait fourni un logement aux deux suspects.
Ce dernier est pour l'instant le seul à avoir été mis en examen dans l'information judiciaire ouverte à Paris sur les attentats du 13 novembre, les plus meurtriers qu'ait connus la France (130 morts, plus de 350 blessés). Il est mis en examen notamment pour association de malfaiteurs criminelle en lien avec une entreprise terroriste et a été placé en détention provisoire.
Six hommes ont été inculpés en Belgique, soupçonnés d'avoir aidé dans sa fuite un des auteurs présumés des attaques, Salah Abdeslam, toujours recherché en Belgique. Un autre Bruxellois, Mohamed Abrini, est également recherché par la police belge.
 Avant même son interpellation, au matin de l'assaut des forces de l'ordre contre l'appartement, Jawad Bendaoud s'était défendu en assurant ne pas savoir qu'il avait logé des terroristes.
 Une défense rejetée par le procureur de Paris, François Molins, selon qui il "ne pouvait douter (...) qu'il prenait part en connaissance de cause à une organisation terroriste".
 

Jeudi 3 Décembre 2015

Lu 256 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs