Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinq morts dans une attaque dans la vallée de Swat : L'émissaire d'Obama au Pakistan satisfait des résultats contre les talibans




Un kamikaze au volant d'une voiture piégée a foncé sur un check point dans la vallée de Swat (nord-ouest du Pakistan), tuant au moins cinq personnes, a annoncé la police.
C'était le premier attentat-suicide depuis juillet et la fin de l'offensive des forces gouvernementales destinée à chasser de la vallée les talibans qui en avaient pris le contrôle. Il vient rappeler que les extrémistes gardent un important pouvoir de nuisance dans cette région autrefois fleuron touristique du pays. L'offensive gouvernementale a été la plus importante depuis des années, et elle a provoqué l'exode de quelque deux millions de personnes qui ont fui les combats. Si le gros de l'offensive est terminé et que la population commence à rentrer, l'armée reste sur place et poursuit ses opérations. Trois soldats ont été tués sur le coup dans l'attentat, à l'entrée de la ville de Khawaza Khela, a précisé le responsable de la police locale Idrees Khan. Deux autres victimes, dont un civil, ont succombé plus tard de leurs blessures à l'hôpital, selon un autre responsable de la sécurité. Ailleurs dans la vallée, les forces de sécurité ont abattu huit talibans présumés au cours d'un raid près de la ville de Kanju, précise un communiqué gouvernemental. Pour l'analyste politique Hasan Askari Rizvi, l'attentat de samedi est "un message fort des talibans. Ils veulent prouver que ce n'est pas fini. Ils veulent montrer qu'ils ne dorment pas, et qu'il ne peuvent pas tolérer que les gens, y compris les femmes, descendent dans les rues et se mettent à danser comme cela a été le cas hier pour la fête de l'Indépendance", a-t-il expliqué à l'Associated Press. Dans une autre région où les forces pakistanaises combattent les talibans, la région tribale du Sud-Waziristan, au moins cinq insurgés présumés ont été tués dans une frappe aérienne, ont annoncé des responsables de la sécurité s'exprimant sous le couvert de l'anonymat.  Par ailleurs, l'envoyé spécial du président Barack Obama au Pakistan a salué dimanche les progrès "très significatifs" réalisés par ce pays pour reprendre le contrôle de zones clefs aux talibans. Il a affirmé que les Etats-Unis fourniraient davantage d'équipement militaire et de l'aide économique à Islamabad.  La visite de Richard Holbrooke dans la vallée de Swat a été reportée, annulée, en raison des fortes pluies, selon un responsable de l'ambassade des Etats-Unis tenu à l'anonymat. Des centaines de milliers de réfugiés ont commencé à regagner la vallée où l'armée affirme avoir chassé la plupart des talibans qui tenaient la région. Holbrooke s'est félicité de la réussite de l'offensive militaire lancée au printemps contre les fondamentalistes armés de Swat, ainsi que de la mort supposée du chef taliban Baitullah Mehsud, qui aurait été tué par un missile de la CIA le 5 août.
Les forces pakistanaises restent confrontées à des poches de résistance dans la vallée de Swat.


AP
Lundi 17 Août 2009

Lu 199 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs