Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinq civils tués dans l'Est de l’Ukraine


Négociations de paix mardi à Minsk



Cinq civils tués dans l'Est de l’Ukraine

Cinq civils ont été tués dans l'Est séparatiste de l'Ukraine au terme d'une nuit de samedi à dimanche tendue, à deux jours de l'entrée en vigueur d'une trêve et du début de négociations de paix entre l'armée et les rebelles prorusses.
Trois civils ont été tués et dix blessés dans la nuit dans le bastion rebelle de Donetsk, où des explosions et des tirs sporadiques étaient encore entendus dimanche matin, selon les autorités municipales.
Le gouverneur pro-Kiev de la région rebelle de Lougansk a, par ailleurs, annoncé la mort de deux civils dans le village de Kriakivka après la chute d'un obus dans la cour d'une maison.
 Plus de six civils ont, selon lui, été tués depuis le début de la semaine dans la région de Lougansk.
 Selon l'armée, les points chauds des combats restent les bastions prorusses de Lougansk et de Donetsk, ainsi que la zone autour de Debaltseve, au nord-est de Donetsk, où les rebelles ont accru leur présence.
Les observateurs de l'OSCE ont, par ailleurs, fait état de plusieurs convois d'un total de 60 camions sans identification se dirigeant vers Donetsk depuis la ville de Chakhtarsk, également sous contrôle rebelle.
Les combats n'ont pas perdu en intensité dans l'Est à deux jours de l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu surprise négocié entre armée ukrainienne et rebelles prorusses.
Le président ukrainien Petro Porochenko a également annoncé un "accord de principe" pour des négociations de paix entre les deux camps mardi à Minsk.
Un premier cessez-le-feu, également conclu à Minsk le 5 septembre entre Kiev et les rebelles lors de négociations auxquelles participaient la Russie et l'OSCE, n'a dans les faits jamais été respecté.
Dans une interview au quotidien allemand Die Welt à paraître dimanche, Mme Merkel estime que la politique menée par Moscou entraîne des difficultés pour plusieurs pays dans le voisinage de l'Union européenne.
 "Avec la Moldavie, la Géorgie et l'Ukraine, nous avons trois pays de notre voisinage oriental qui ont signé de manière souveraine un accord d'association avec l'Union européenne. La Russie cause des difficultés à ces trois pays", a déclaré Mme Merkel à Die Welt.
 En visite dans la région de Kharkiv, dans l'est de l'Ukraine, le président Petro Porochenko a annoncé un "accord de principe" pour des négociations de paix mardi à Minsk. La précédente réunion dans la capitale bélarusse début septembre s'était déroulée avec la participation de dirigeants rebelles, de représentants russes et de responsables de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).
Alors que d'habitude Moscou rejette la responsabilité des violations de cessez-le-feu sur les autorités de Kiev, M. Poutine a concédé samedi que les rebelles prorusses avaient aussi leur part de responsabilité. "Nous constatons que les deux côtés, les autorités de Kiev et aussi de Donetsk et Lougansk ne respectent pas totalement" les accords de Minsk, a-t-il dit.
 Mardi, en parallèle des négociations à Minsk, un cessez-le-feu doit être entériné par les séparatistes et Kiev, qui ont annoncé jeudi à la surprise générale un accord sur l'arrêt total des tirs dans l'Est.
 

AFP
Lundi 8 Décembre 2014

Lu 82 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs