Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinémathèque de Tanger : Un édifice dédié à la promotion du 7ème art




Au carrefour de l'Afrique, de l'Europe et du Maghreb, se dresse, magistrale, la ville de Tanger, offrant le site idéal pour accueillir un haut lieu de cinéma: la Cinémathèque de Tanger (CDT), un nouveau point-phare du paysage culturel national.
Endroit magique et fabuleux, dédié principalement à la promotion du 7ème art marocain et arabe, ce nouvel espace cinématographique, ouvert en 2006, vient concrétiser un projet culturel ambitieux visant à faire de Tanger, déjà ville de zones franches et de villégiature, une cité de culture et de cinéma.
La CDT vise à promouvoir le cinéma mondial au Maroc et le cinéma marocain dans le monde, créer une collection de films documentaires, de films et de vidéos d'artistes et de cinéma expérimental, proposer des actions pédagogiques et des animations et mettre en place une plateforme de dialogue et de rencontre pour les professionnels du 7ème art.
La Cinémathèque se veut également, comme l'a souligné à la MAP sa directrice, Mme Lea Morin, un espace de cinéma de quartier, à travers la projection de films récents et des rétrospectives, et l'organisation d'ateliers de réalisation.
Dans un cadre convivial, la CDT propose, en ce sens, un choix de films de tout genre (court métrage, documentaire, fiction et animation), des débats, des ateliers et des cours, a-t-elle dit.
Des ciné-clubs ainsi que des ateliers spécialisés ont ciblé l'enfant, et ce dans le but de faire découvrir le 7ème art aux jeunes, a-t-elle ajouté faisant état notamment du franc succès rencontré par l'atelier "La lanterne magique" marqué par la participation de plus de 600 enfants de moins de 6 ans.
Et la directrice de la Cinémathèque de rappeler que le projet offre au grand public et aux amateurs du 7ème art, une programmation de tous les films en compétition officielle au 12ème Festival national du film qui se déroule à Tanger du 21 au 29 courant.
Une programmation de qualité qui témoigne de la diversité de la production cinématographique et qui se donne pour mission de développer la culture cinématographique au Maroc.
Concrétisé à l'initiative de la jeune photographe tangéroise de renommée internationale, Yto Berrada, et du producteur français Cyriac Auriol, la Cinémathèque de Tanger a redonné vie à un cinéma mythique de la ville du Détroit: le +Rif+.
Une grande salle de 350 places, une petite de 80 places, une bibliothèque et un café, composent les locaux de cet espace de 7-ème art implanté dans la place du +Grand Socco+, entre l'ancienne médina et la nouvelle ville.
Grâce au soutien encourageant de l'Agence pour la promotion et le développement des provinces du Nord, du ministère de la Communication et du Centre cinématographique marocain (CCM), la Cinémathèque ambitionne de faire de Tanger la capitale marocaine de la jeune création cinématographique.

MAP
Samedi 29 Janvier 2011

Lu 232 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs