Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cinéma : le triomphe d’ “Avatar”




En réalisant "Avatar", qui a rapporté quelque 2,8 milliards de dollars de recettes dans le monde, ce qui en fait le plus gros succès commercial de l'histoire du cinéma, James Cameron a réalisé un double exploit. Il a battu le précédent record qu'il détenait avec "Titanic", un film qui avait récolté 1,8 milliard de dollars de gains, et il a véritablement lancé la révolution de la 3D relief dans les salles obscures.
Plusieurs films réalisés avec la même technologie ont ensuite connu une belle réussite au niveau mondial, comme "Alice au pays des merveilles", "Toy Story 3" et "Shrek 4". D'autres ont été moins convaincants, comme "Le Choc des titans".
Sorti en décembre 2009, "Avatar" a dû attendre la fin du mois de janvier pour prendre l'ascendant -en termes financiers- sur "Titanic".
La France n'a pas échappé à l'"Avatarmania", puisque le film de James Cameron est arrivé en tête du box-office, en attirant plus de 14 millions de spectateurs dans les salles. Il devance un long-métrage français, "Les petits mouchoirs", de Guillaume Canet, qui confirme son succès auprès du public après "Ne le dis à personne".
La réussite des "Petits mouchoirs", dans lequel joue notamment Marion Cotillard, montre que le film de copains, rassemblant une bonne bande d'acteurs connus, est une excellente recette pour attirer les spectateurs. Marion Cotillard, la compagne du réalisateur, a connu une belle année puisqu'elle a aussi été à l'affiche d'"Inception", un film américain de Christopher Nolan qui a été un des cartons au box-office international.
Les films d'animation continuent à séduire le public dans l'Hexagone: "Shrek 4", "Toy Story 3", "La Princesse et la grenouille", "Arthur 3 et la guerre des deux mondes" et "Moi, moche et méchant" se classent ainsi respectivement 3e, 6e, 9e, 14e et 15e du classement.
Les comédies ont également toujours la cote, comme le prouvent les succès de "Camping 2" emmené par Franck Dubosc, et "L'Arnacoeur", avec Romain Duris et Vanessa Paradis.
Dans un autre registre, on notera la performance d'Eric Elmosnino qui campe avec talent le défunt chanteur Serge Gainsbourg dans "Gainsbourg (vie héroïque)" de Joann Sfar -il faut dire que la ressemblance physique est frappante.
D'autres films ont réalisé une belle carrière, parfois inattendue, comme "Tout ce qui brille" de Géraldine Nakache. "The Ghost Writer", un thriller de Roman Polanski, et "The Social Network", de David Fincher, qui évoque l'ascension du créateur de Facebook Mark Zuckerberg, ont confirmé le talent de ces deux réalisateurs aguerris.
Côté récompenses, le jury de Cannes, présidé par le réalisateur américain Tim Burton, a décerné la Palme d'or au cinéaste thaïlandais Apichatpong Weerasethakul pour "Oncle Boonmee, celui qui se souvient de ses vies antérieures", un long-métrage surnaturel (qui serait passé complètement inaperçu sans ce prix) racontant l'histoire d'un homme malade, vivant à la campagne, hanté par les fantômes de sa femme décédée et de son fils disparu.
Après "Le Prophète" en 2008, le Grand Prix est revenu à nouveau à un film français, "Des Hommes et des Dieux", du réalisateur français Xavier Beauvois, qui relate l'histoire des sept moines français décapités à Tibéhirine en 1996, au plus fort de la guerre civile algérienne. Il représentera la France aux Oscars.
Autres succès pour la France: le prix d'interprétation féminine attribué à Juliette Binoche pour son rôle dans "Copie conforme", de l'Iranien Abbas Kiarostami, et le prix de la mise en scène remis à Mathieu Amalric pour "Tournée", l'histoire d'un ancien producteur de télévision qui explore l'univers du strip-tease "new burlesque".
A la cérémonie des César, "Un prophète" de Jacques Audiard a remporté neuf trophées, dont ceux du meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur acteur pour Tahar Rahim. Isabelle Adjani a été sacrée meilleure actrice pour son interprétation dans "La Journée de la jupe".
A Hollywood, Kathryn Bigelow -l'ex-femme de James Cameron- a raflé six Oscars, dont ceux du meilleur film et du meilleur réalisateur pour "Démineurs", un drame de guerre qui raconte l'histoire d'une unité de déminage de l'armée américaine en Irak. A la Mostra de Venise, le Lion d'Or a été décerné à "Somewhere" de Sofia Coppola, tandis qu'au Festival de Berlin, "Miel" de Semih Kaplanoglu remportait l'Ours d'Or.
Par ailleurs, plusieurs grands noms du cinéma ont tiré leur révérence en 2010: Eric Rohmer, Roger Pierre, Pierre Vaneck, Georges Wilson, Laurent Terzieff, Bernard Giraudeau, Bruno Cremer, Alain Corneau, Claude Chabrol, Arthur Penn, Tony Curtis, Peter Graves, Dennis Hopper, Jean Simmons, Leslie Nielsen, Blake Edwards, Dino De Laurentiis, Mario Monicelli.
Concernant l'actualité des stars, l'année 2010 aura été marquée par la libération de Roman Polanski, qui avait été arrêté en septembre 2009 à Zurich sur un mandat d'arrêt international lancé par les Etats-Unis pour une affaire de moeurs remontant aux années 70. Assigné à résidence dans son chalet de Gstaad, en Suisse, avant une éventuelle extradition vers les Etats-Unis, le cinéaste franco-polonais a finalement été remis en liberté en juillet par la justice suisse et a pu regagner la France.

AP
Mardi 28 Décembre 2010

Lu 226 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs