Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chute de l'audience des Oscars, au plus bas en huit ans




L'audience de la cérémonie des Oscars a chuté au plus bas en huit ans malgré le mordant de Chris Rock sur la question polémique de l'absence d'acteurs noirs en compétition, et plus généralement leur sous-représentation à Hollywood. D'après des chiffres communiqués par la chaîne ABC, la cérémonie de dimanche, où la saga journalistique "Spotlight" et l'odyssée de survie "The Revenant" ont triomphé, a réuni 34,3 millions de téléspectateurs. L'an dernier, cette cérémonie, l'un des programmes les plus regardés de l'année aux Etats-Unis et traditionnellement diffusée sur ABC, filiale de Disney, avait accumulé 37,3 millions de téléspectateurs avec Neil Patrick Harris aux manettes.
Dimanche, la soirée présentée avec verve par le comédien et humoriste afro-américain Chris Rock, qui a vu Leonardo DiCaprio et Brie Larson repartir avec les statuettes de meilleurs acteur et actrice, a fait la pire audience depuis 2008. Seuls 32 millions de personnes en moyenne avaient suivi la soirée animée par Jon Stewart et au cours de laquelle "No Country for old Men - Non ce pays n'est pas pour le vieil homme" avait été sacré film de l'année.
Ces quinze dernières années, c'est la présentatrice Ellen de Generes qui avait obtenu le record d'audience: 43,7 millions de spectateurs en 2014, l'année où "Twelve years a slave" avait triomphé. Dimanche, Chris Rock a abordé frontalement la question de la sous-représentation des minorités ethniques aux Oscars, qualifiés de "prix des gens blancs", allant jusqu'à poser la question taboue: "Hollywood est-il  raciste?".
Le militant pour les droits civiques Al Sharpton a estimé dans un communiqué lundi qu'il était en partie à l'origine du déclin d'audience dimanche, qu'il a qualifié de "réconfortant pour ceux qui ont appelé à éteindre leur télévision". Il a estimé que "le sujet n'est pas quels acteurs ou actrices remportent les prix, mais l'inclusion et le respect de spectateurs qui achètent des tickets de cinéma". "Ceux qui se moquaient de l'idée d'appeler à ne pas regarder l'émission" rient moins, a-t-il conclu.
D'après le site de Variety.com, la bible du secteur du cinéma, la curiosité sur ce qui promettait d'être une cérémonie polémique a toutefois pu attirer certains téléspectateurs. Le Los Angeles Times souligne cependant que les audiences des émissions de remises de prix suivent généralement une tendance à la baisse ces dernières  années. Ce quotidien et Variety estiment aussi que l'absence d'un gros "blockbuster" parmi les films concourant au prix du meilleur film a pu contribuer au recul de l'audience.

Vendredi 4 Mars 2016

Lu 745 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs