Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chronique d’une année dépassée




Chronique d’une année dépassée
La Syrie est un conflit qui n’a jamais cessé d’enfler sans solution aucune, gonflant de jour en jour le nombre de morts et de déportés. En Egypte, le président Mohamed Morsi déposé puis emprisonné ainsi que 2000 de ses frères par l’armée, ultime réalité d’un pays au bord de l’éclatement. Les mains fermes d’Erdogan en Turquie muselant les contestations de Taksim puis bien sales et corrompues après en fin d’exercice poussant au remaniement gouvernemental. La Thaïlande non plus n’échappe pas à ce coup de dégage ! Mais là ne sont que quelques bribes de ce que l’on retiendra de 2013.
Le président François Hollande qui se plaît à jouer au justicier après avoir débuté l’année à assainir le Mali, voilà que pour la terminer, il s’enlise cette fois en République Centrafrique.  L’élection d’un nouveau pape, celui des pauvres, venu de son Argentine natale en remplacement d’un autre, démissionnaire, Benoit XVI. Si la fumée blanche est le propre de l’élection papale, l’urne fait aussi des siennes puisque c’est par elle que sont arrivés les réformateurs en Iran et Rohani d’en modérer le discours et de banaliser le nucléaire avec une autre bénédiction que la divine, celle des Grands. C’est par l’urne aussi que reviendra pour un troisième mandat Angela Merkel.   Au chapitre catastrophes, celle naturelle et dramatique causée par le typhon Haiyan qui s’est  abattu sur les Philippines faisant plus de 7000 victimes ou provoquée par la bêtise humaine comme les déraillements de trains en Espagne et au Canada ou l’effondrement d’un immeuble au Bangladesh et ses 1127 ouvriers du textile morts pour les grandes marques ou le drame de Lampedusa qui illustre au pire les tragédies de l’immigration. Les attentats d’In Amenas en Algérie, de Boston aux USA, de Nairobi et tout récemment en Russie à Volvograd n’ont pas manqué de rappeler le spectre et l’influence d’Al-Qaïda.
Rubrique nécrologique, la mort d’Hugo Chavez tout juste réinvesti qui laissera le Venezuela à Nicolas Maduro, son fidèle second  et celle plus planétaire d’un géant, Nelson Mandela qui s’en est allé le devoir accompli ici-bas, de Margaret Tatcher, d’Albert Jacquard, de l’avocat du diable Jacques Vergès, du père de l’indignation Stéphane Hessel, des artistes, Moustaki, Reed, O’Toole… sont autant de disparitions marquantes, puisse Dieu pardonner à la mémoire les âmes oubliées. 
Enfin, un grand merci à Edward Snowden, l’exilé des temps modernes, seul bémol dans la galère 2013 pour avoir été à l’origine de révélations, sur les écoutes mondiales de la NSA. 
Bonne année !

Par Mohamed Jaouad Kanabi
Mercredi 1 Janvier 2014

Lu 782 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs