Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Choubani va vite en besogne dans l’affaire Karim Lachkar

L’USFP compte désigner un groupe d’avocats pour plaider devant la justice




Choubani va vite en besogne  dans l’affaire Karim Lachkar
Les conclusions de l’enquête sur la mort de Karim Lachkar se font désirer.  La famille du défunt ainsi que l’opinion publique nationale  doivent attendre encore pour connaître le rapport définitif des investigations menées suite à la mort suspecte de ce jeune homme dans un commissariat de police à El Hoceima. En effet, le parquet refuse de divulguer le compte rendu des recherches effectuées dernièrement par la Brigade nationale de police judiciaire (BNPJ).  
Une attente jugée incompréhensible et inacceptable par la famille du défunt. Notamment après les récentes déclarations de Lahbib Choubani, ministre chargé des Relations avec le Parlement, qui a révélé que le rapport d’autopsie effectuée par  le service de médecine légale de Casablanca a établi que  Karim Lachkar « n’est pas mort sous la torture » sans expliciter davantage ses propos.  Une déclaration des plus incompréhensibles puisque le ministre a également affirmé que  l’enquête était toujours en cours et que ses conclusions seraient révélées une fois arrivée à son terme.  
« Nous sommes toujours dans l’attente », nous a confié Mohamed Lachkar, oncle du défunt avant de poursuivre : «  Notre avocat n’a pas réussi à avoir une copie  du rapport de la BNPJ ». Même constat des responsables locaux de l’AMDH à El Hoceima. « Le suspense n’a que trop duré et cela porte préjudice aux ayants droit », nous a déclaré Ali Belmezyane de l’AMDH. « Pire, ajoute-t-il, les doutes sur cette affaire risquent de s’accentuer surtout que la BNJP et le médecin légiste  ont rendu leurs copies au parquet ».
Notre source pense que le parquet tente de gagner du temps et qu’il y aurait actuellement des tentatives destinées à  donner un autre cours à cette affaire, et va même jusqu’à mettre en cause les déclarations de Lahbib Choubani sous la Coupole, en précisant que ce dernier n’est pas digne de foi et que ses propos sont plutôt politiques. « Nous disposons nous aussi  de preuves qui réfutent la version avancée par le ministre ».  
 
Suite page 3 
 
 
 
 

Hassan Bentaleb
Samedi 7 Juin 2014

Lu 678 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs