Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chocs des titans et des extrêmes aujourd'hui en Botola Pro Elite 1 : RCA-OCS et RBM-ASFAR sous le signe de l'offensive




Chocs des titans et des extrêmes aujourd'hui en Botola Pro Elite 1 : RCA-OCS et RBM-ASFAR sous le signe de l'offensive
Après la trêve « boulfaf », Aïd Adha oblige, ce bon vieux championnat reprend du service et  nos fédéraux,  en gestionnaires «aguerris», auront vite fait d'étaler la journée sur quatre jours, histoire de permettre aux chevilles affermies du carré d'as de dame Coupe (WAC, RCA, ASFAR et ASS), d'aiguiser à leur aise, leurs crampons et ce dans les deux divisions puisque le leader du second étage, l'ASS, reprendra une fois n'est pas coutume du service vendredi en recevant la JSM à Salé. Hier déjà dans ce jargon, le WAC en bon pionner  avait pris le chemin d'Oujda pour tâter le synthétique du stade d'Honneur et y défier la Renaissance de Berkane en ouvrant donc et un peu plus tôt que d'habitude, les débats de cette sixième journée. Cette sixième journée au demeurant complète et toute d'affiches, sera du reste, un véritable test pour le leader incontesté de la Botola Pro Elite 1 qui tentera d'asseoir sa domination totale en jouant ce vendredi, l'OCS, un sacré client qui au fil de ces six journées a su progressivement de ses performances, bonifier son jeu à en devenir redoutable. Bien de ses victimes et non des moindres en savent quelque chose de sa dangerosité pour en avoir  subi les conséquences. La dernière rencontre de cette avant-première devrait opposer l'ASFAR à la RBM au terrain municipal de Kasbat Tadla.
Samedi et dimanche, on aura de belles empoignades en perspective dont une à huisclos, à El Jadida entre le DHJ et le MAS, deux clubs aux misères différentes, car si l'un souffre de son public, le second a une gestion financière à plaindre et devrait sauf assainissement dans ses comptes, voir ses joueurs prendre la poudre d'escampette au risque d'imploser le club fassi, chemin faisant. Un comble, enfin, un de plus, ce qui dans le paysage sportif est somme toute bien coutumier. KAC-MAT dimanche est un peu dans ce ton du moins pour les Gharbaouis qui d'une gestion calamiteuse administrative et financière, n'arrivent pas à surmonter la pression à domicile et restent de belles victimes. On aura aussi le sommet du bas entre le CRA et le CODM ainsi qu'un FUS-OCK emballant à bien des égards. Enfin, on clôturera cette journée dimanche à 19 heures avec WAF-HUSA très certainement sans les supporters fassis déçus par le président Sebti, d'où un boycott de gradins.
Mais, nous n'en sommes qu'au vendredi et si RBM-ASFAR en ce jour, par rapport au choc RCA-OCS, semble bien maigrichon, il n'en demeure pas moins un excellent amuse-bouche. Certes, les deux équipes n'ont pas les  velléitée offensives des deux antagonistes du nocturne de Casablanca qui, à distance,  luttent au coude-à-coude au sommet de la hiérarchie de meilleures attaques avec 10 buts chacune et un bonus de meilleur buteur pour les safiots en la personne d’Abderrazzak Hamdallah, mais les volontés des Militaires à vouloir rester dans le sillage du leader justement et les appétences des Mellalis à fuir la zone rouge  devront valoir une sacrée bagarre dans ce choc des extrêmes. On a vu souvent le RBM développer même si parfois naïvement, du très bon jeu mais malheureusement sans arriver à positiver d'où un rang de relégable attitré. Cela n'empêchera pas la bonne confrontation, cela est sûr.
Au Complexe Mohammed V on ne peut mieux faire dans la configuration actuelle de ce bon vieux championnat avec RCA-OCS. Les Verts, de leur sans-faute insolent, caracolent en tête tandis que leurs hôtes, après un retard au démarrage, sont revenus dans la course à en déranger plus d'un, en troisième position. Pour le Raja ce match est un véritable examen car en plus de mettre à distance un potentiel rival, il devra surmonter l'esprit revanchard avec lequel se présentera l'OCS qui en tout début de saison avait buté à domicile en Coupe (2-1) contre les hommes à  Fakhir. La seconde mi-temps époustouflante des Safiots et dont, très certainement, Sektioui s'était inspiré pour en faire une référence, demeure encore dans les esprits.
Sûrement que ce nocturne très prometteur attirera du monde à Casablanca. Bon spectacle!


Démenti

La société "Les Ciments du Maroc" a affirmé ne pas être concernée "ni de près ni de loin" par le rachat du Paris FC, un club de football de 3è division française, faisant démentir "formellement" une information rapportée récemment par le quotidien "Le Parisien".
"Je vous confirme le démenti formel de Ciments du Maroc et de son président directeur général quant à l'information parue dans votre édition du 25 octobre 2012 faisant référence au rachat du Paris FC", affirme Mohamed Chaibi, PDG de l'entreprise marocaine dans un communiqué transmis à des médias français.
"Je ne suis concerné ni de près ni de loin par cette affaire de rachat du Paris FC", a-t-il par ailleurs précisé dans un démenti paru mardi dans le cahier de Paris du "Parisien".
"Je n'ai pas la latitude d'investir l'argent des Ciments du Maroc dans le sport, ni dans le football. D'ailleurs, ceux qui me connaissent savent que je suis plus impliqué dans le golf que dans le milieu du ballon", a-t-il ajouté.

Mohamed Jaouad Kanabi
Vendredi 2 Novembre 2012

Lu 424 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs