Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cherki Draiss : Le hooliganisme nécessite une action commune et une application rigoureuse des mesures d'urgence




Cherki Draiss : Le hooliganisme nécessite une action commune et une application rigoureuse des mesures d'urgence
Le ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, Cherki Draiss a affirmé, mercredi à Rabat, que le hooliganisme en recrudescence qui entache le déroulement des matchs de football a pris des ampleurs inquiétantes et nécessite une action commune de l'ensemble des parties concernées pour la mise en application rigoureuse des mesures d'urgence prises pour faire face à ce phénomène.
Les actes de violence à l'occasion des matchs de football, qui affectent les biens et les personnes et suscitent l'inquiétude des autorités et de l'opinion publique, vont être pris au sérieux à travers une série de mesures d'urgence pour lutter contre ce phénomène dans le cadre d'une stratégie globale impliquant une concertation et une implication efficientes de l'ensemble des parties concernées, a-t-il dit.
Une série de mesures d'urgence, préventives et répressives, ont été annoncées à l'issue de deux réunions, tenues mardi et mercredi au ministère de l'Intérieur, en présence du ministre de la Justice et des Libertés, du ministre de la Jeunesse et des Sports, du ministre délégué auprès du ministre de l'Intérieur, du président de la Fédération Royale marocaine de football, du président de la Ligue professionnelle de football, en plus des représentants de la Gendarmerie Royale, de la Sûreté nationale, des Forces auxiliaires et de la Protection civile.
M. Draiss, qui s'exprimait à l'issue de ces réunions, a souligné que les mesures d'urgence, qui ont été élaborées dans le cadre de la concertation avec les parties concernées, prévoient une panoplie de mesures sécuritaires, techniques et préventives à même de lutter contre ce phénomène, appelant l'ensemble des partenaires à une implication efficace pour la mise en application de ces mesures dans la perspective de résultats concrets dans les meilleurs délais, rapporte la MAP.
Et de rappeler, à cette occasion, les efforts consentis par les forces de l'ordre pour assurer la sécurité et le bon déroulement des manifestations sportives, soulignant qu'au niveau national, près de 20.000 agents sont mobilisés chaque semaine à l'occasion des matchs de football.
Un communiqué commun à l'issue de la réunion consacrée à la lutte contre le hooliganisme a annoncé une série de mesures d'urgence légales, répressives et préventives pour venir à bout des actes de violence et de vandalisme à l'occasion des matchs de football.
Il s'agit notamment de renforcer la coordination institutionnelle entre l'ensemble des secteurs concernés pour promulguer dans les meilleurs délais le texte d'application relatif aux commissions locales prévues par l'article 308-19 de la loi 09-09 complétant les dispositions du code pénal en ce qui concerne les actes de violence commis lors des rencontres sportives.
Les mesures concernent l'application stricte et rigoureuse des dispositions de la loi 09-09 à l'encontre des personnes impliquées dans des actes de violence lors des manifestations sportives, l'activation des dispositions répressives prévues par la loi 09-09, notamment en ce qui concerne l'interdiction d'accès au terrain pour les personnes impliquées dans des actes de violence avec la possibilité de les astreindre à résidence à l'occasion des matchs.
Le document annonce également le démarrage de la mise en application du programme de l'équipement des terrains qui accueillent les matchs du championnat professionnel par les outils des nouvelles technologies (caméra de surveillance, contrôle d'accès aux terrains par les portiques électroniques, modernisation du système de vente de billetterie...), en vue d'appuyer les protocoles de sécurité.
Il s'agit aussi de l'interdiction des déplacements groupés des supporters en dehors des provinces et préfectures s'il s'avère que ces déplacements présentent une menace à l'ordre public, en plus de l'interdiction d'accès aux stades des mineurs non accompagnés, l'application rigoureuse des sanctions de la FRMF contre les clubs dont les supporters sont impliqués dans des actes de violence, dont la sanction des matchs sans public.
Le document annonce aussi l'élaboration par la FRMF de modèles d'organisation interne des stades afin de les mettre à disposition des clubs.

Vendredi 5 Février 2016

Lu 1247 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs