Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chelsea-Bayern Munich : Nouveau riche et tradition




Chelsea-Bayern Munich : Nouveau riche et tradition
La finale de la Ligue des champions 2012, le 19 mai, mettra aux prises Chelsea, qui s’est donné l’objectif d’un premier titre en C1 depuis son rachat en 2003 par un magnat russe, et le Bayern Munich, à la conquête dans son propre stade d’un cinquième sacre.
Cette affiche est plutôt inattendue, puisque les deux finalistes ont fait mordre la poussière dans le dernier carré aux deux grands favoris espagnols, le Barça du tandem Guardiola-Messi, tenant du titre (éliminé par Chelsea 1-0, 2-2), et le Real Madrid du duo Mourinho-Cristiano Ronaldo (sorti par le Bayern 2-1, 1-2 a.p., 3-1 t.a.b.). En terme de palmarès, le club allemand domine largement, du haut de ses quatre titres (1974, 1975, 1976, 2001) pour autant de finales perdues (1982, 1987, 1999, 2010), quand le club anglais n’a atteint qu’une fois la finale, cédée en 2008 à Manchester United aux tirs au but.
La finale propose le choc de deux cultures. Côté bavarois, un club familial attaché à son glorieux passé, sous la coupe d’anciens joueurs du cru (Beckenbauer, Rummenigge, etc.) et financièrement très raisonnable. Côté Blues, un club détenu par le richissime Roman Abramovich, adepte de recrutements faramineux et qui réclame depuis son arrivée en 2003 la coupe aux grandes oreilles, lui qui a tout remporté sur le plan national.
Il y a également un fossé entre l’entraîneur du Bayern, le bourlingueur Jupp Heynckes (66 ans), déjà vainqueur d’une C1 en 1998 avec le Real Madrid, et le coach de Chelsea, le peu expérimenté Roberto Di Matteo (41 ans), qui assure l’intérim depuis le limogeage d’Andre Villas-Boas début mars.
Les deux clubs finalistes ont néanmoins un point commun: ils ont dû faire une croix sur le titre de champion domestique cette saison, et il leur reste chacun la finale de la coupe nationale à disputer (le 5 mai contre Liverpool pour les Londoniens, le 12 mai face à Dortmund pour les Munichois). Ils ont aussi réussi une fois à renverser la vapeur dans les tours à élimination directe, tous deux en 8e de finale: le Bayern, humilié à Bâle (1-0), avait pris une éclatante revanche au retour (7-0), tandis que Chelsea était parvenu à remonter deux buts d‘écart contre Naples (1-3, 4-1 a.p.). Côté effectifs, ce sera l’expérience des cadres des Blues (Cech, Cole, Lampard, Drogba) face à la fougue des Bavarois (Schweinsteiger, Ribéry, Robben, Gomez). Mais Chelsea sera privé de nombreux titulaires, suspendus (Terry, Ramires, Ivanovic, Raul Meireles), alors que le Bayern aura trois joueurs suspendus, tous dans le bloc défensif (Alaba, Luiz Gustavo et Badstuber).

AFP
Vendredi 27 Avril 2012

Lu 404 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs