Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Chellah accueille le jazz européen




Chellah accueille  le jazz européen
Le site du Chellah abritera, du 17 au 21  septembre prochain, la 19ème édition du Festival Jazz, évènement devenu désormais incontournable de la scène culturelle au Maroc. De brillants artistes marocains et européens partageront avec le public encore une fois d’intenses moments de rencontres musicales.  
Placée depuis sa création sous le thème “Jazz européen-Musiques marocaines”, cette manifestation, initiée par la délégation de l’Union européenne au  Maroc, est dédiée à la découverte du jazz de l’Europe et à la rencontre entre  jazzmen européens et musiciens marocains, précise-t-on dans un communiqué de la délégation. 
“L’Union européenne au Maroc a imaginé le Festival Jazz au Chellah pour être  le reflet d’un partenariat culturel entre l’Europe et le Maroc, en offrant à  des musiciens d’horizons différents une tribune d’expression unique”, explique Rupert Joy, ambassadeur de l’Union européenne au Maroc.
Cette année, deux rencontres phare sont à retenir: celle de l’afro-oriental  jazz de Majid Bekkas, née au Chellah et développée en Europe avec son album “Al  Qantara”, parmi les 25 meilleurs albums de 2014, qu’il présentera sous une  nouvelle configuration.
La deuxième à ne pas rater est celle de Juan Carmona Quintet qui sera dédiée  à la mémoire de Paco de Lucia en compagnie du duo Nasser Houari et Rachid  Toumi. Les deux directeurs artistiques du festival, Jean-Pierre Bissot et Majid  Bekkas, ont concocté cette année, un programme en pariant une fois de plus sur la qualité musicale de 10 groupes européens et de 5 autres marocains, qu’ils ont  soigneusement sélectionnés. 
Aux côtés des musiciens marocains, des jazzmen des Pays-Bas, de Belgique, de  France, du Royaume-Uni, d’Italie, d’Allemagne, de Bulgarie, de Grèce, du  Danemark, de Suède, de Roumanie, du Portugal, d’Espagne, de Finlande et de  Pologne, apporteront leurs styles et leurs couleurs à une programmation  exceptionnelle.  “La rencontre reste le maître mot du Jazz au Chellah”, affirme la  délégation, ajoutant que ce genre musical demeure “toujours ouvert aux autres  musiques et vit grâce à un perpétuel métissage, lui permettant de se  renouveler”. Ainsi, cinq formations européennes rencontreront sur scène cinq groupes de  musiciens marocains et associeront leurs partitions musicales du Nord et du Sud  de la Méditerranée.

Lors de l’édition 2013, c’est devant plus de 7000 personnes conquises au nouveau label musical que promeut le Jazz au Chellah, que les artistes européens  invités avaient croisé leurs musiques avec celles de Oum, Bnet Houariyat, Driss El Maaloumi, Rachid Zeroual et Karim Kadiri. Ce genre musical labellisé made in  Chellah est proposé, comme chaque année, dans un CD de rencontres du Festival.
Le Jazz au Chellah est une initiative de l’Union européenne, en partenariat  avec le ministère de la Culture, la wilaya Rabat-Salé-Zemmours-Zaër et  l’Institut français du Maroc, et en collaboration avec les ambassades et les  Instituts culturels des Etats-membres de l’UE au Maroc. 

Lundi 21 Juillet 2014

Lu 2200 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs