Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cheb Mami va-t-il demander pardon à sa fille?




Dans son box, Cheb Mami se prend la tête dans les mains. Le chanteur de raï a été condamné le 3 juillet à 5 ans de prison (contre les 7 ans requis) pour complicité de tentative d’avortement forcé sur son ex-compagne. Après avoir pris la fuite en Algérie, Cheb Mami s’est présenté finalement à son procès. Il était jugé et condamné avec trois autres complices. Reste maintenant à savoir s’il pourra construire une relation avec la petite fille, aujourd’hui âgée de 3 ans.
Camille (prénom d’emprunt), photographe de profession, raconte comment elle a été piégée, en août 2005, à l’occasion d’un reportage, en Algérie. Après qu’un complice lui a administré un sédatif à son insu, elle voit arriver deux femmes qui lui font une piqûre et tentent de la faire avorter. Elle perd beaucoup de sang mais, par miracle, l’entreprise a échoué.
« Avoir un enfant illégitime, c’était contraire à ma culture, ma religion, c’était la honte», a expliqué Cheb Mami dans le box. « J’étais dépassé par toute cette histoire folle. C’est contraire à mes principes, je n’arrive pas à l’expliquer, peut-être que j’étais sous influence. J’ai fait une faute, voilà ».
“Si dans un an, deux ans, dix ans, il souhaite demander pardon à sa fille, la porte sera ouverte et ma cliente espère que sa fille lui pardonnera”, a déclaré l’avocate de Camille, laissant la porte ouverte pour le bien de l’enfant. L’avocate de Cheb Mami est un peu déstabilisée quand un journaliste lui pose la question. “Cette question n’a pas à intervenir dans le cadre d’un débat public”, a-t-elle répondu.

Source: Le Parisien et Paris Match, 4 juillet 2009
Lundi 6 Juillet 2009

Lu 263 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs