Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cheb Bilal annule tous ses concerts au Maroc

Je connais le public marocain qui a toujours manifesté un grand intérêt à ma modeste personne.




Accusé d’insulter le Maroc, le chanteur de raï algérien a décidé de renoncer à tous ses concerts prévus cet été au Royaume  pour éviter toute polémique sur le sujet, selon lui.
Je donne rendez-vous au public marocain dès l’année prochaine pour continuer une histoire d’amour de plus de 20 ans
Rien ne va plus entre Cheb Bilal et son public marocain. Le chanteur de raï algérien annonce avoir annulé tous ses spectacles, prévus cet été, au Maroc. Dans des propos rapportés par le site d’information algérien Achourouk, Cheb Bilal dit avoir pris cette décision en réaction à «la campagne hostile menée contre lui par des haineux», sans pour autant préciser qui étaient ces derniers.  Selon lui, cette campagne rappelle des déclarations datant d’il y a un an et dans lesquelles l’artiste affirme n’avoir «que faire de la nationalité marocaine».  A la question d’un journaliste de savoir si Bilal n’était pas tenté, comme Cheb Khaled, de prendre la nationalité marocaine, Bilal avait effectivement répondu par la négative, mais sans pour autant être insultant. A l’époque, le chanteur avait pris conscience du mécontentement de ses fans marocains et avait décidé de se rattraper dans une vidéo face caméra. “Certaines personnes veulent porter atteinte à ma réputation au Maroc. Elles ont pris mes propos et les ont sortis de leur contexte”, se défend-il, ajoutant qu’il “se sent marocain de cœur et n’a pas besoin d’un papier pour l’attester”.  L’artiste n’avait pas tout à fait tort puisque, dans l’interview intégrale, il affirme que “les gens l’aiment indépendamment de sa nationalité” et qu’il “se sent pareil, au Maroc comme en Algérie”, évitant de commenter la naturalisation de son confrère Khaled, expliquant que “c’est une liberté individuelle d’obtenir une nationalité étrangère”.
Aujourd’hui, et par sa décision, Cheb Bilal dit vouloir éviter toute polémique sur le sujet. « J’ai annulé tous mes spectacles prévus au Maroc pour éteindre le feu de la polémique allumée par des prédicateurs de la haine qui pêchent dans des eaux troubles», a-t-il déclaré au journal Echourouk. «Ce serait faire plaisir à une catégorie qui ne représente en rien le peuple marocain. Je sais que j’ai un énorme public au Maroc et à celui-là, je donne rendez-vous dès l’année prochaine pour continuer une histoire d’amour de plus de 20 ans», a-t-il ajouté. «Je ne connais pas le doute quand je viens me produire au Maroc. Je me sens toujours au mieux de ma forme chaque fois que je suis invité à un festival, un concert, à la télévision ou à une autre manifestation», avait-il précisé dans un autre entretien que le chanteur avait accordé à Libé. «Je connais assez bien le public marocain qui a toujours manifesté un grand intérêt à ma modeste  personne.
Je sais ce qu’il veut et attend de mes prestations. A ce propos, ce que j’apprécie particulièrement chez ce dernier, c’est qu’il sait écouter, être attentif à ce que je dis dans mes textes et réagit en conséquence. Il est vraiment facile de lire tout le bonheur que vous lui procurez lors d’un concert, ce qui est formidable. Autant dire que c’est toujours un plaisir de le retrouver», a-t-il conclu.

Mehdi Ouassat
Vendredi 7 Juillet 2017

Lu 1401 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs