Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Charles Aznavour en ouverture du Festival Mawazine


Le chanteur se produira vendredi 12 mai au Théâtre national Mohammed V en ouverture de la prochaine édition du Festival Mawazine rythmes du monde.



L'artiste compte des centaines de disques d’or, de platine et de diamant


En accueillant Charles Aznavour à l’occasion de la soirée d’ouverture du Théâtre national Mohammed V, vendredi 12 mai, Mawazine confirme non seulement sa vocation internationale mais illustre une fois encore son engagement continu en faveur de l’accès au public marocain des grands noms de la scène mondiale, souligne un communiqué de l'association organisatrice du Festival qui se tiendra à Rabat du 12 au 20 mai prochain. C’est sans aucun doute le grand auteur-compositeur de langue française vivant et l’une des plus grandes voix de la musique populaire moderne. Nommé "Entertainer of the Century" par CNN en 1988, Charles Aznavour, qui a célébré son 92ème anniversaire le 22 mai 2016, mène une carrière unique qui s’échelonne sur 70 ans. Plus de 100 millions de disques vendus, 1.200 chansons, 80 films, 294 albums, des centaines de disques d’or, de platine et de diamant, et des milliers de concerts dans 94 pays à travers le monde.
De son vrai nom Chahnour Varinag Aznavourian, l'artiste a joué et enregistré en sept langues et ses chansons ont été reprises par de nombreux artistes, tels qu’Elton John, Bob Dylan, Sting, Placido Domingo, Céline Dion, Julio Iglesias, Edith Piaf, Liza Minnelli, Sammy Davis Jr., Ray Charles, Elvis Costello et beaucoup d’autres.
Charles Aznavour a connu un grand succès dans le monde entier avec sa chanson She, numéro 1 dans de nombreux pays et présente dans le blockbuster Coup de foudre à Notting Hill. Il a également eu d’autres grands succès avec The Old Fashioned Way, Yesterday When I Was Young, La Mamma, La Bohème ou encore What makes a man, etc. 
En effet, la carrière d'Aznavour connaît un premier éveil en 1946 lorsqu'il est remarqué par la chanteuse Edith Piaf. Il forme alors le duo Roche et Aznavour avec le pianiste Pierre Roche, pianiste et «directeur» de l'École du Music-Hall (devenue par la suite le Club de la chanson); ils accompagnent Piaf et les Compagnons de la chanson dans une tournée en France et aux Etats-Unis en 1947-1948.
La «conquête» de l'Amérique par les deux acolytes s'effectue toutefois au Québec en 1948, où le duo se produit pendant un an et demi. Ils se retrouvent au cabaret montréalais Au Faisan doré pendant quarante semaines, où ils donnent onze concerts hebdomadaires. Entre 1948 et 1950, ils font paraître six 78 tours, contenant notamment les titres J'ai bu (1948), Départ express (1948) et Le feutre taupé (1948). Roche choisit de vivre au Canada avec Aglaé, une jeune chanteuse dont il est tombé amoureux. Ne voyant pas le succès venir, Aznavour songe à rester à Montréal mais Piaf l'en dissuade, l'encourage à poursuivre une carrière solo et l'incorpore dans sa tournée d'été comme régisseur et chanteur en première partie. Charles vit ainsi intimement dans l'ombre de Piaf pendant huit ans, étant son homme à tout faire : secrétaire, chauffeur et confident. 
Entre 1950 et 1955, Aznavour écrit plusieurs chansons que Gilbert Bécaud met en musique et interprète. Au milieu des années 1950, c'est la notoriété. Pour sa première à l'Olympia, Aznavour écrit Sur ma vie (1956), qui devient son véritable premier succès populaire. Malgré les critiques qui médisent aussi bien sur sa voix que sur son physique, les contrats se succèdent de fil en aiguille, et, après un autre passage de trois mois à l'Olympia, sa carrière prend définitivement son envol à l’Alhambra, avec son interprétation de la chanson Je m’voyais déjà (1960). 
Pour ce qui est du festival Mawazine rythmes du monde, créé en 2001, il est désormais un rendez-vous incontournable des amateurs et passionnés de musique au Maroc. Avec plus de 2 millions de festivaliers pour chacune de ces dernières éditions, il est considéré comme le deuxième plus grand événement culturel au monde.  Organisé pendant neuf jours, chaque année au mois de mai, Mawazine offre une programmation riche et exigeante qui mêle les plus grandes stars du répertoire mondial et arabe, faisant des villes de Rabat et Salé le théâtre de rencontres exceptionnelles entre le public et une kyrielle d’artistes de renom.  Très engagé dans la promotion de la musique marocaine, Mawazine consacre plus de la moitié de sa programmation aux talents de la scène nationale.  Porteur des valeurs de paix, d’ouverture, de tolérance et de respect, le festival propose un accès gratuit à 90% des concerts, faisant de l’accessibilité des publics sa mission essentielle.


 

Libé
Vendredi 24 Février 2017

Lu 8234 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs