Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Changement d’horaire : GMT+1 dérange plus d’un




Changement d’horaire : GMT+1 dérange plus d’un
Cela ne vous a pas échappé, nous sommes passés à l'heure d'été ce week-end. L’heure légale du Maroc a été, donc, avancée dimanche dernier à 02h00, de soixante minutes. Le retour à l’heure GMT s’effectuera le dernier dimanche du mois de septembre.  Pourtant, trois ans après son instauration, nombreux sont les Marocains qui ont du mal à assimiler cette gymnastique temporelle.
Pour eux, le changement de l’heure d’été n’est qu’une mesure contraignante et sans grand intérêt. « Je ne vois pas l’intérêt d’une telle mesure puisque les économies en énergie  réalisées en été, sont dépensées en hiver et donc inutiles», nous a déclaré Jamal, étudiant. Même jugement de la part de son camarade de classe qui pense que cette mesure n’est « qu’un coup d'épée dans l'eau comme beaucoup de mesures qui ne servent à rien ». Selon lui, il s’agit bien d’une mesure plus contraignante que bénéfique. Un point de vue que partage parfaitement Abdessamed, fonctionnaire, qui a qualifié ce changement horaire d’erreur. D’après lui, avec cette mesure nous aurions deux  heures de décalage par rapport au soleil. « Ce qui est mauvais pour notre horloge interne, donc quitte à adopter un horaire constant, mieux vaut privilégier l'heure d'hiver », a-t-il précisé.
De son côté, Halima, infirmière, a l’air agacée par ce changement. « J’ai ras-le-bol de ces changements qui perturbent le sommeil. Je les trouve  fatigants et déstabilisants», a-t-elle lancé avant d’être interrompue pas sa voisine qui trouve stressant le fait de devoir régler tous les six mois les horloges : «Je me demande pourquoi on ne garde pas l'heure d'été».
Pourtant, les Marocains ne sont pas les seuls à râler. Sous d’autres cieux, le principe du changement d’heure ne fait pas l’unanimité. Outre la difficulté d’évaluer les économies réelles liées au dispositif, les progrès technologiques et leur impact sur le rythme biologique jouent en sa défaveur.
Ainsi, l’usage de produits et d’appareils plus performants (généralisation des lampes à basse consommation, optimisation de l’éclairage par néons dans les lieux de travail) réduit les retombées du changement d’heure.
D’autre part, l’impact du changement horaire sur le rythme biologique des personnes, notamment des enfants (perturbation du sommeil et du rythme de vie), est parfois mis en cause.
Certaines études récentes ont mis en relation la réduction du temps de sommeil liée à l’avancement de l’heure au printemps (qui retarde la sécrétion de la mélatonine – l’hormone du sommeil), et l’augmentation du nombre et de la gravité d’accidents divers, comme les accidents cardiaques, de travail et de la circulation.
Un rapport remis au Sénat français en 1997 est allé jusqu’à considérer que  les avantages annoncés ou attendus du changement semestriel de l’heure ne sont pas suffisamment importants pour compenser les inconvénients ressentis par les populations.
Concernant ses retombées en matière d’économie d’énergie, les observateurs ont enregistré que la baisse de la consommation pourrait être compensée par l’augmentation  d’autres besoins en électricité (climatisations, chauffage,  ordinateurs…).
Une étude portant sur l’Etat de l’Indiana a conclu que la faible économie d’énergie réalisée sur l’éclairage est très largement compensée par une utilisation accrue de la climatisation. Le supplément d’énergie est estimé dans ce rapport entre 2 % et 4 %.  
Dans ces conditions, la pertinence de maintenir l’heure d’été se pose ponctuellement. Faut-il donc abandonner ce dispositif artificiel et revenir à un déroulement plus naturel du temps ?

Hassan Bentaleb
Lundi 30 Avril 2012

Lu 866 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs