Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Championnat d’Afrique de handball : La sélection tunisienne freine les ardeurs du Sept national




Comme prévu, la surprise tant escomptée n’a pu avoir lieu. Le Sept national a été défait, dimanche à la salle Ibn Yassine à Rabat, par son homologue tunisien (18-26) pour le compte de la quatrième journée, groupe A, du Championnat d’Afrique des nations de handball qui se déroule actuellement au Maroc.
Les Nationaux ont tenu bon durant le premier half, profitant de la baisse de régime de l’adversaire tunisien pour forcer l’issue de parité, onze partout. Sauf qu’au cours de la seconde période, les Tunisiens, favoris pour la consécration, ont appuyé davantage sur le champignon pour sceller le sort de cette explication sur le score précité de 26 à 18.
Une défaite sans conséquences pour l’équipe nationale qui s’est imposée lors des trois premiers matches de sa  poule, cumulant désormais 6 points, ce qui lui vaut d’occuper la seconde place du classement, en plus d’une qualification au tour des quarts de finale qui aura lieu vendredi prochain.
Stade de compétition également atteint par la Tunisie, bien entendu, qui mène le bal avec 8 unités au compteur et la RD.Congo (3ème avec 6 pts) qui a surclassé le Congo sur la marque de 35 à 31, au moment où le Sénégal a eu raison du Gabon par 33 à 26.
Il reste encore un ticket à prendre pour les quarts. Il devait être poinçonné hier soit par le Congo, soit par le Sénégal, alors que le Gabon, pratiquement hors course, devait affronter l’équipe nationale.
Au groupe B,  les quatre équipes qualifiées aux quarts de finale sont déjà connues à l’issue de la quatrième manche. L’Egypte et l’Algérie, qui n’ont pas trop fait dans les détails dans ce tour de chauffe, mènent la danse avec 8 points chacune, devant l’Angola et le Cameroun (4 pts), tandis que la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso sont éliminés.
Lors de cette quatrième journée, la sélection algérienne a déroulé, s’offrant l’équipe ivoirienne par 34 à 20, tout comme l’Egypte, prétendante n°1 au titre, qui a battu l’Angola sur le score de 23 à 14. Quant au Cameroun, il a disposé du Burkina Faso : 30-15.
Outre la consécration finale, l’enjeu dans ce Championnat est la qualification à deux échéances majeures. D’une part, il y a le Mondial dont les phases finales sont prévues en Espagne de la période allant du 13 au 27 janvier 2013. Dans ce Championnat du monde, le continent africain sera représenté par les trois sélections qui termineront sur le podium lors de cette édition continentale.
D’autre part, il y a les Jeux olympiques d’été de Londres 2012, manifestation au cours de laquelle, le continent sera représenté par le vainqueur de ce championnat d’Afrique. Le finaliste malheureux de cette édition marocaine pourrait être présent aux Olympiades au cas où il franchirait avec succès le tournoi qualificatif qui aura lieu du 6 au 8 avril prochain au Danemark.
Par ailleurs, chez les dames, le Sept national, en dessous du niveau requis pour ce genre de tournoi, a collectionné trois cinglants revers (groupe B) contre le Sénégal, le Congo et la Tunisie. A l’instar des messieurs, dans le tableau de compétition féminin, l’équipe qui sera sacrée obtiendra son billet pour les Olympiades, alors que la finaliste devra passer par un tournoi qualificatif qui aura lieu en Russie du 25 au 27 mai prochain. En revanche, les trois premières équipes de ce championnat se qualifieront à la Coupe du monde programmée en décembre 2013 en Espagne.

Décès de l’entraîneur adjoint du Sénégal

L'entraîneur adjoint de la sélection sénégalaise de handball masculine, Cheickh Saabibou Singor, est décédé, samedi à Rabat, suite à une crise cardiaque, où son équipe prend part au 20è championnat d'Afrique des nations, a annoncé, dimanche, la Confédération africaine de handball.
Cheikh Sadibou Senghor est un adjudant dans l'armée. Il est l'entraîneur de l'équipe de l'Association sportive des forces armées (ASFA) depuis plusieurs années, a ajouté la même source qui a souligné qu'il devrait aller à la retraite en cette année 2012. L'entraîneur de l'ASFA a été appelé dans le staff technique national depuis le projet de relance amorcé par le président Seydou Senghor. Il a comme premiers résultats les qualifications des sélections masculine et féminine aux 20-èmes championnats d'Afrique des nations de handball.


MOHAMED BOUARAB
Mardi 17 Janvier 2012

Lu 1540 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs