Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Cervantès initie un nouveau rendez-vous culturel : Premier printemps culturel andalou à Casablanca




Des expositions, concerts et rencontres avec des écrivains seront organisés pendant les mois de mai et juin prochains, dans le cadre de la première édition de l’événement culturel, « Le Printemps Culturel andalou à Casablanca ».
Figurent également au programme de ce nouveau rendez-vous, un cycle de cinéma, du flamenco ainsi qu’un colloque sous le signe « Al Andalus », organisé en collaboration avec la Faculté des lettres et des sciences humaines- Université Hassan II - Aïn Chock.
Le coup d’envoi de cet événement annuel, initié par l’Institut Cervantès de Casablanca, sera donné jeudi 28, à 19h, lors du vernissage de l’Exposition «Instruments de la tradition musicale hispano-maghrébine». Organisée en collaboration avec l’Ambassade d’Espagne au Maroc et le ministère de la Culture d’Espagne, cette exposition se tient du 28 avril au 26 mai à la Salle d’exposition de l’Institut Cervantès. Elle propose à voir «différents instruments de musique d’origine traditionnelle qui parcourent une Méditerranée musicale avec un héritage commun», soulignent les organisateurs. Cette exposition offrira au public amateur l’occasion de «découvrir certains instruments d’origine ancienne, comme le guembri ou encore l’adufe, qui étaient utilisés dans l’Egypte des pharaons, et d’autres d’origine médiévale comme le luth, le rebab, le qanoun, la gaita (cornemuse) ou encore la busine qui apparaissent dans l’iconographie de l’époque. Une grande partie des instruments exposés sont encore utilisés dans le Maghreb, d’autres sont des reproductions uniques récupérées pour l’interprétation de musique ancienne, comme le luth traditionnel marocain, le rebec, le psaltérion (salterio) ou l’orgue portable», précisent-ils.
 Soulignons que cette exposition se sera illustrée, mercredi 4 mai, au Théâtre de l’Institut Cervantès (21h) avec un concert de musique ancienne andalouse du groupe Zejel. Qui se distingue par une musique inspirée des riches cultures hébraïque, arabe et ibérique.
Le travail de cet ensemble, composé des musiciens Iman Kandoussi (chant), Juan Manuel Rubio (luth, vielle), Álvaro Garrido (percussion) et Amin Chaachoo (chant et violon), se base sur la conviction qu’il existe des liens, à la fois profonds et subtils, entre les différentes musiques dont la splendeur a baigné dans la lumière du bassin méditerranéen ».  
Ouvert à tous ce concert est offert avec le soutien de l’ambassade d’Espagne au Maroc.

ALAIN B.
Mercredi 27 Avril 2011

Lu 522 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs