Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Célébrée depuis la fin du 16ème siècle : 307ème édition du Moussem de Timintnouss




Célébrée depuis la fin du 16ème siècle : 307ème édition du Moussem de Timintnouss
Perdu entre les collines du Zini, à cheval entre la province de Tan Tan et la commune rurale de Rass Oumlil qui relève de la province de Guelmim, le village de Timintnouss vient d’organiser la 307ème   édition que les descendants du grand érudit Moulay Abdallah Dakak ont coutume de célébrer depuis la fin du 16ème siècle.
Cette manifestation organisée par les descendants de l’érudit  et les disciples de la Zaouiya, s’est déroulée du 25 au 26 août sous le thème : «La Zaouiya de Moulay Abdallah Dakak, au service du développement». Elle a connu la présence d’un grand nombre de représentants des tribus sahraouies venus des différentes provinces du Sud ainsi que des descendants de l’érudit ayant fait le déplacement depuis Raissani dans le Tafilalet où reposent le saint homme et dont il est originaire.
Le wali de Guelmim-Smara accompagné du gouverneur de la province de Tan Tan et des élus de la région ont assisté aux festivités. Ainsi, ils ont visité la Zaouiya et les ruines du village construit, il y a plus de trois siècles par les membres de la fraction Id Daoud Ouabdallah qui sont les descendants de l’érudit et qui, en s’installant dans cette zone, se sont affiliés à la tribu Aït Lahcen, l’une des plus grandes tribus de la région. Des liens de sang et des alliances se sont créés.
Avant de déserter leur village, les habitants de Timintnouss vivaient d’agriculture et d’élevage. La principale production agricole est la figue de barbarie qui, depuis son apparition au Maroc au début du 16ème siècle, est  pratiquée par les villageois en plus de celle du palmier-dattier. Ces deux arbres fruitiers sont particulièrement résistants au climat saharien. Aujourd’hui, le village est victime de l’exode rural qui a fait que même les personnes âgées l’ont abandonné pour les villes voisines de Tan Tan et Guelmim. La période des cueillettes des figues est la seule où les originaires du village y reviennent.    
Qui est Moulay Abdallah Dakak ?
Ancêtre des Id Daoud Ouabdallah, Moulay Abdallah qui était contemporain du Sultan Moulay Ismaïl, était considéré parmi les plus grands savants et érudits de son époque. Il aurait acquis son savoir auprès de grands savants et théologiens à l’école de la Kasbah de Sijilmassa.
Ses descendants sont, aujourd’hui, l’une des composantes de la tribu Aït Lahcen dont le patriotisme et l’attachement aux valeurs du Royaume ne sont plus à démontrer.
A noter que le Moussem de Timintnouss, avec plus de 307 ans, est le plus ancien de tous les Moussems du Sud du Royaume.

Ahmadou El-Katab
Mardi 28 Août 2012

Lu 797 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs