Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Célébration du 76ème anniversaire de la bataille de Boufekrane

Un événement historique dans la lutte pour l'indépendance et la liberté




Célébration du 76ème anniversaire de la bataille de Boufekrane
Le peuple marocain et la famille de la résistance ont célébré, lundi, le 76ème  anniversaire de la bataille de Boufekrane, qui constitue un événement phare dans l'épopée de la lutte pour l'indépendance et la liberté.
Selon le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, cette épopée historique (début septembre 1937), trouve l'origine en la cupidité du colonisateur qui a voulu à travers la politique du fait accompli, spolier les ressources hydrauliques de la rivière de Boufekrane, priver les Meknassis des eaux de l'oued et institutionnaliser la main mise des colons sur Boufekrane.
Les militants, dans le cadre d'une nouvelle approche, ont opté, à la place des affrontements armés dispersés, pour un débat politique conscient en mobilisant l'ensemble de la population au niveau de plusieurs villes marocaines jusqu'à l'aube de l'indépendance.
En effet, La bataille de Boufekrane, dite aussi bataille d'eau douce, était alors la seule issue pour faire face à la politique du fait accompli que tentaient d'imposer les colons. Le soulèvement populaire est la conséquence d'un arrêté datant du 12 novembre 1936, en vertu duquel les autorités du protectorat avaient décidé le partage inéquitable des eaux de l'oued Boufekrane entre les colons et les Meknassis.
Cette décision était d'autant plus offensante que ces eaux avaient un statut particulier. L'iniquité était alors devenue intolérable. En réaction à cela, les habitants de Meknès s'étaient unanimement mobilisés pour rejeter ces décisions humiliantes et infondées, en entreprenant un certain nombre de démarches, préférant d'abord le dialogue aux armes. En outre, les affrontements ayant opposé les 1er et 2 septembre les habitants de Meknès et les forces françaises, ont illustré un événement historique qui a été témoin d'une population nimbée de bravoure et d'esprit de patriotisme.
Au-delà de son caractère local, le soulèvement de Boufekrane a, dès ses premières étincelles, revêtu une portée nationaliste significative et a servi de catalyseur pour le mouvement national de la résistance qui s'est mobilisé pour défendre et préserver les symboles sacrés du Royaume.
La commémoration par la famille de la résistance de la bataille de Boufekrane est une occasion pour l'ensemble des Marocains de tirer les enseignements de l'histoire de la lutte pour l'indépendance et renforcer l'adhésion des générations actuelles et montantes au processus d'édification d'un Maroc unifié, moderne, démocratique et prospère, conformément aux hautes orientations de S.M le Roi Mohammed VI visant la célébration des victoires et des épopées nationales de nos valeureux martyrs qui ont servi l'indépendance et l'intégrité territoriale du Royaume.

Libé
Mardi 3 Septembre 2013

Lu 352 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs