Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Célébration de la nature à Casablanca par l’Association Fondation des cultures du monde




L'Association "Fondation des cultures du monde" a organisé, mercredi au Club olympique casablancais (COC), une soirée artistique haute en couleur mélangeant sons, poèmes et langues et qui met à l’honneur des poètes de renom, en hymne à la nature.
Tout au long de la soirée, baptisée "Célébration de la nature", le président de l’Association "Fondation des cultures du monde", Moulay Driss Alaoui Mdaghri et l’actrice Amal Ayouch, se sont prêtés à tour de rôle au jeu de la lecture des poèmes, textes et refrains de grands écrivains tels Li Po, Rummi, Tagore, Victor Hugo, Dickinson, Valéry, Ibn khafaja, Lamartine et Prévert.
Ils étaient accompagnés par des compositions musicales de Abdallah Bencharradi avec Sana Benessaidi, Ousama El Mouda de "Come to my home" et le groupe "Shans Band" de Sidi Moumen.
Dans une déclaration à la MAP en marge de cette soirée artistique, M. Alaoui Mdaghri a rappelé que cette manifestation est un hymne à la préservation de la nature dans le monde et un appel pour la protection de la terre et ses richesses.
Il a rappelé dans ce sillage l’organisation par le Maroc de la COP22, un événement de grande envergure pour lutter contre les changements climatiques, sensibiliser aux dangers de ces changements et préserver la nature.
Au-delà de l’aspect culturel et convivial de l’évènement, a dit M. Alaoui Mdaghri, l’idée consiste aussi à multiplier les actions en faveur de la nature et de la préservation de la Terre.
Le public venu nombreux a eu l’occasion de voyager via les toiles de la peintre Saida Ammar.
Association marocaine à vocation nationale et internationale, la Fondation des cultures du monde a pour objectif de favoriser la connaissance et la promotion de la culture marocaine, ainsi que des valeurs fondées sur le dialogue et le respect de l’autre, à travers l’interaction et le croisement des cultures.
Créée en juin 2008, elle est conçue comme un réseau international ouvert aux contributions d’où qu’elles viennent, pourvu que leurs auteurs partagent les valeurs de paix et de tolérance.
L'association œuvre pour un dialogue libre entre les créateurs dans toutes les parties du monde.

Vendredi 23 Décembre 2016

Lu 689 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs