Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Célébration de la Journée internationale de la langue maternelle

Les langues locales constituent la majeure partie des langues parlées sur notre planète dans le domaine scientifique




Célébration de la Journée internationale de la langue maternelle
Dans son discours à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la langue maternelle, Irina Bokova, directrice générale de l’Unesco, a indiqué, vendredi dernier, à Rabat, que les langues locales constituent la majeure partie des langues utilisées dans le monde scientifiques.
L’édition de cette année, célébrée sous le signe “Les langues locales pour la citoyenneté mondiale: zoom sur la science”, a pour finalité de montrer combien les langues maternelles assurent l’accès au savoir, sa transmission et sa pluralité, d’où l’intérêt de la célébration de cette journée par l’IRCAM. En effet, cette manifestation revêt “une importance capitale” dans la promotion de la langue amazighe, a indiqué à la MAP le recteur de l’IRCAM, Ahmed Boukous, ajoutant que cette journée est l’occasion de montrer l’importance de la langue maternelle dans la construction de l’identité individuelle et collective.  Célébré en partenariat avec le bureau de l’Unesco à Rabat, le ministère de la Culture, le Centre culturel russe et la Faculté des sciences de l’éducation (FSE), cet événement a offert un cadre propice à l’ensemble des partenaires pour illustrer la diversité des langues maternelles représentées au Maroc et défendre l’idée selon laquelle cette diversité n’est pas une entrave au dialogue entre les cultures.
La Journée internationale de la langue maternelle a été célébrée à travers la lecture de poèmes, des chants, des pièces théâtrales et des danses exécutées dans diverses langues maternelles, dont le russe. A cet égard, le directeur du Centre culturel russe à Rabat, Vassily Tchetchine, n’a pas manqué de souligner la dimension identitaire de la langue mère. “La langue est un morceau de notre âme. Chaque nation doit préserver sa langue maternelle car, ce faisant, elle préserve son âme”, a-t-il notamment dit à la MAP.
Le Centre culturel russe a contribué à cet événement par deux chansons du répertoire traditionnel russe, outre une exposition de livres et de l’artisanat russes. 

MAP
Lundi 24 Février 2014

Lu 111 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs