Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Célébration de la Journée de la résistance

Une consécration de l’épopée de la lutte nationale




Célébration de la Journée de la résistance
Le peuple marocain, la famille de la résistance et l’armée de libération, célèbrent, ce mardi, le 59ème anniversaire de la Journée nationale de la résistance qui coïncide avec la commémoration de la disparition de Mohamed Zerktouni et du 57ème anniversaire du recueillement de feu SM Mohammed V sur la tombe de ce nationaliste et martyr de la nation.
 Cette célébration constitue ainsi une occasion pour se remémorer l’épopée et les sacrifices des martyrs de la lutte nationale pour recouvrer la liberté, l’indépendance et l’intégrité territoriale ainsi qu’une consécration des valeurs de fidélité et de reconnaissance à leurs âmes.
 Selon un communiqué du Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, publié à cette occasion, la Révolution du Roi et du Peuple a été déclenchée, le 20 août 1953, pour déjouer les complots ourdis fomentés par le protectorat, notamment la décision du colonisateur de forcer à l’exil le Roi légitime, feu SM Mohammed V et la famille Royale en vue de faire taire la résistance nationale.
 Le peuple marocain a alors déclenché un mouvement de résistance qui n’a fait que se renforcer en multipliant les manifestations populaires et les opérations de lutte contre les symboles de la résidence générale, en s’organisant en cellule et organisation de lutte armée, qui ont démarré de Casablanca, avant de se répandre dans le reste du pays, sous l’étendard Dieu, la Patrie, le Roi.
 Le martyr Mohamed Zerktouni a été dans ce contexte l’un des pionniers de ce mouvement, en se chargeant, entre autres, de l’encadrement et de l’organisation des cellules secrètes de la résistance nationale qui œuvraient pour la mobilisation aux fins d’une action bien organisée de résistance populaire contre l’occupation.
 Le 18 juin 1954, Feu Zerktouni, dans un geste, qui illustre le sacrifice suprême, préféra se donner la mort que de se voir contraint sous la torture de divulguer les secrets du mouvement et dénoncer ses compagnons de lutte donnant l’exemple du nationalisme et du sacrifice en vue de garantir la continuité de la résistance.
La consécration de la grande épopée de la Révolution du Roi et du Peuple a été, sans nul doute, le retour d’exil du héros de la libération, feu SM Mohammed V, et son compagnon de lutte feu SM Hassan II et de la famille Royale, le 16 novembre 1955, ainsi que l’annonce de la fin du joug du protectorat.
 En signe de reconnaissance du rôle joué par la résistance marocaine et les actions héroïques menées sur les champs de bataille, feu SM Mohammed V a déclaré le 18 juin 1956, en se recueillant sur la tombe de feu Mohamed Zerktouni au cimetière Chouhada à Casablanca, à l’occasion du 2ème anniversaire de sa disparition: «La patrie, reconnaissante, perpétue la mémoire des résistants tels que Mohamed Zerktouni et Allal Ben Abdellah et leur réservera dans ses fêtes, une grande journée anniversaire digne de leur glorieux combat.
 En célébrant cet heureux événement, le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens aux membres de l’Armée de libération a pour ambition de faire connaître les grands moments de cette épopée et pour faire revivre cette histoire aux nouvelles générations en vue de préserver l’histoire nationale conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI.
 L’objectif étant également d’assurer une mobilisation globale pour défendre les constances de la Nation, de préserver l’identité et de s’inspirer des valeurs de solidarité du peuple marocain. En ce glorieux événement national, le Haut-commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération organise, demain à Casablanca, plusieurs activités en commémoration de cet anniversaire en collaboration avec les autorités provinciales, les instances élues, les acteurs de l’éducation et de l’enseignement et les organisations de la société civile. Ces activités concernent notamment le recueillement sur la tombe du martyr Mohamed Zerktouni.
 L’assistance va également écouter des passages du discours Royal prononcé par le regretté Souverain Mohammed V lors de son recueillement sur la tombe de ce martyr en 1956. Une allocution sera notamment prononcée lors du recueillement devant la stèle commémorative des martyrs de l’indépendance et de l’unité.
 Cette journée sera également marquée par l’organisation d’un meeting, à partir de 10H30, devant la préfecture des arrondissements de Ain Sebâa-Hay Mohammadi et par la distribution d’aides sociales et financières aux membres de la famille de la résistance.
Un colloque sera organisé, à partir de 15H30, au domicile du martyr Mohamed Zerktouni, sous le thème: «Le leader Allal El Fassi, vision et position sur le Maghreb arabe».
 L’espace éducatif et culturel et le musée de la résistance et de l’Armée de libération seront inaugurés dans la commune de Dar Bouaaza (province de Nouacer) dans le sillage de l’atelier de travail ouvert pour la réalisation du projet de réseau national des espaces abritant les épopées, l’histoire nationale, régionale et locale.

MAP
Mardi 18 Juin 2013

Lu 358 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs