Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Célébration aujourd’hui du 60ème anniversaire de l'Indépendance

Une fête qui atteste de la symbiose entre le Trône et le peuple




Célébration aujourd’hui du 60ème anniversaire de l'Indépendance
De Tanger à Lagouira, le peuple marocain célèbre, ce mercredi 18 novembre, le 60ème anniversaire de l'Indépendance.
La célébration de cet évènement marquant de l'histoire contemporaine du Royaume se veut, entre autres, une occasion propice pour rendre hommage à la lutte interrompue menée par le glorieux Trône alaouite et toute la nation et à leurs efforts acharnés pour poser les jalons d'un Maroc indépendant, moderne, uni et solidaire.
Véritable moment de communion de toute une nation, cet anniversaire donne ses lettres de noblesse au combat courageux d'un peuple uni derrière son Souverain, dont le détonateur fut la Révolution du Roi et du Peuple, le 20 août 1953, tout comme il permet aux nouvelles générations d'apprécier toute la mesure des sacrifices consentis pour s'affranchir du joug du colonialisme et le recouvrement de l'indépendance du Maroc en 1955.  La Fête de l'indépendance permet aussi de rendre un vibrant hommage au père de la Nation, feu SM Mohammed V qui, par sa foi inébranlable, sa détermination sans faille et son dévouement exemplaire au service de la cause de son peuple, a su mener le Royaume vers une nouvelle ère, signifiant la victoire du droit sur l'injustice et de la dignité sur l'asservissement.
Agissant en symbiose avec le Trône pour défendre les valeurs nationales sacrées, la volonté inébranlable de la nation l'a emporté sur les desseins perfides du colonisateur qui ignorait qu'en exilant le symbole de la nation, feu S.M Mohammed V et la famille Royale, il ne faisait qu'enflammer le patriotisme des Marocains et précipiter la fin de sa présence dans le Royaume.  "Nous nous réjouissons de pouvoir annoncer la fin du régime de tutelle et du protectorat et l'avènement de la liberté et de l'indépendance", avait déclaré le regretté Souverain le 18 novembre 1955 à son retour d'exil en compagnie de la famille Royale. "Nous sommes passés de la bataille du petit Jihad à celle du grand Jihad", poursuivit le Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef.
Véritable feuille de route, ce premier discours de l'indépendance prononcé par feu S.M Mohammed V devant un peuple en liesse, a réaffirmé l'engagement de la Nation dans le processus de construction d'un Maroc moderne et libre.
Fort de son indépendance, le peuple marocain s'est alors engagé dans l'effort d'édification nationale pour bâtir un Maroc libre et développé.
 

Mercredi 18 Novembre 2015

Lu 1681 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs