Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Casillas, la confiance retrouvée




Casillas, la confiance retrouvée
Iker Casillas a retrouvé le sourire. Il se promène tranquillement dans la zone réservée aux interviews de la télévision, s'arrête, salue et sourit. Ces derniers mois ont été bien meilleurs pour lui que les deux années qui ont précédé. Il semble se sentir de nouveau le maître des lieux dans les buts du Real Madrid. L'heure de la revanche a-t-elle sonné?
"Je ne réfléchis pas en termes de revanche. Ma carrière parle pour moi. Match après match, j'espère retrouver ma confiance. C'est le défi qui me passionne le plus et je pense être sur la bonne voie", explique-t-il à FIFA.com au sortir d'un match sans erreur remporté 4:0 par les champions d'Europe face à Cruz Azul, en demi-finale de la Coupe du monde des clubs de la FIFA, Maroc 2014. Une 21ème victoire consécutive pour le Real, mais qui n'a pas été aussi facile que le score le laisse paraître : à 2:0, Iker a arrêté un penalty de Gerardo Torrado.
C'est la quinzième fois sous le maillot merengue qu'il s'interpose sur une tentative des 11 mètres. "A 2:1, on aurait peut-être vu un autre match. C'est le rôle du gardien d'aider son équipe dans les moments difficiles. J'ai eu la chance de deviner le bon côté. En conservant nos deux buts d'avance, la tâche a été plus facile ensuite." Ses coéquipiers ne sont pas restés insensibles. "Iker est un immense gardien. Il est toujours là quand nous avons besoin de lui. Ce sera un plaisir de pouvoir l'aider à gagner ce tournoi", annonce au micro de FIFA.com, le Brésilien Marcelo.
Si le Real est sacré champion du monde le 20 décembre prochain, Casillas décrochera ainsi son 23ème titre, club et sélection confondus, et soulèvera l'un des rares trophées qu'il n'a pas encore eu l'occasion de brandir au cours de sa carrière. "Il y a 14 ans, j'ai joué ce tournoi mais je n'ai pas réussi à le gagner", commente-t-il au sujet de l'édition de l'an 2000, où le Real Madrid avait terminé quatrième. Iker avait à peine 19 ans. "J'espère le gagner cette année, car ce serait une autre photo pour l'histoire, pour Madrid et à titre personnel aussi. Tout ce qui peut donner du bonheur à ce club est une immense source de satisfaction pour un joueur".
Tête levée, torse rentré
Les 21 succès consécutifs sont eux aussi un motif de fierté et contribuent à la bonne humeur générale, même si Casillas préfère être prudent. "Gagner 21 matches de suite est très difficile, mais il faut garder les pieds sur terre et savoir que ça ne durera pas éternellement", tempère-t-il. "Un jour va venir où nous perdrons ou concèderons le nul. C'est pourquoi nous ne voulons pas nous projeter au-delà du match suivant. Tout ce qui compte, c'est la victoire numéro 22. L'important est que nous gagnions la finale. On parlera probablement plus de nous dans les journaux si nous ne sommes pas champions du monde que si nous le devenons".
Casillas parle en connaissance de cause. Depuis ses débuts à l'âge de 18 ans, il a presque toujours eu les faveurs du public, de la presse et des entraîneurs. Presque, car il y a eu des exceptions, comme lorsque José Mourinho l'a placé sur le banc des remplaçants en janvier 2013. Cette saison-là, en 2012/13, Iker n'a joué que 26 matches avec son club. Avec l'arrivée de Carlo Ancelotti, les choses ne changent pas, au contraire. En 2013/14, le technicien italien ne l'utilise que 24 fois. Après le flop de la Coupe du monde de la FIFA, Brésil 2014 et avec l'arrivée du gardien costaricien Keylor Navas, la saison 2014/15 s'annonçait encore plus compliquée.
Pourtant, l'Espagnol a disputé 21 rencontres sur 25 possibles depuis le coup d'envoi de l'exercice. "Je n'ai jamais baissé la tête pour que l'on m'enterre, mais je ne bombe jamais le torse quand on m'encense. Je me consacre entièrement à mon travail et j'essaie de le faire le mieux possible", dit-il avec ce sourire qui est souvent la preuve d'une confiance retrouvée. 

Fifa.com
Jeudi 18 Décembre 2014

Lu 122 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toute circonstance, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito










www.my-meteo.fr

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs